Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Guillaume de Conches

samedi 22 août 2020, par ljallamion

Guillaume de Conches (vers 1080-vers 1150)

Grammairien et philosophe français du 12ème siècle

Il fut un des maîtres de l’École de Chartres [1], avec Bernard de Chartres, Thierry de Chartres , Bernard Silvestre et Jean de Salisbury dont il fut l’enseignant à Paris.

Il étudie et commente les textes de Macrobe , de Boèce, de Priscien et commente le “Timée de Platon”, dont il se sert pour créer l’idée d’une âme du monde, dont il donne l’image d’une chaîne d’or, qui lie tous les degrés de l’univers.

De manière générale, Guillaume de Conches a laissé des gloses [2] des auteurs qu’il commente, et un ouvrage de philosophie qui lui est propre. Il connaît les œuvres des médecins grecs et arabes, notamment Galien, par le biais des traductions dues au 11ème siècle à Constantin l’Africain. On lui doit la diffusion des Quaestiones naturales [3] du philosophe stoïcien [4] Sénèque.

Libre penseur, pour son temps, certaines idées sur la Trinité et sur l’âme du monde le compromettent auprès de l’Église, et il sera obligé de rétracter certaines de ses positions dans le “Dragmaticon”.

La pensée de Guillaume de Conches est le témoin d’une étape importante dans la conception médiévale de la nature, appuyée sur l’intérêt nouveau pour les sciences, qui est une des caractéristiques du 12ème siècle.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Guillaume de Conches/ Portail de la philosophie/ Philosophe français du XIIe siècle

Notes

[1] L’École de Chartres ou École de la cathédrale de Chartres ou académie chartraine connaît sa renommée à partir du 11ème siècle grâce à son fondateur Fulbert de Chartres. Elle connaîtra son apogée au 12ème siècle, sous l’impulsion de plusieurs philosophes et théologiens, auteurs d’études philosophiques savantes basées sur Platon, menées principalement par Yves de Chartres, Bernard de Chartres, Gilbert de la Porrée, Thierry de Chartres, Guillaume de Conches, Jean de Salisbury qui avait étudié à Chartres et Bernard Silvestre.

[2] Une glose est un commentaire linguistique ajouté dans les marges ou entre les lignes d’un texte ou d’un livre, pour expliquer un mot étranger ou dialectal, un terme rare.

[3] Questions naturelles

[4] Le stoïcisme est un courant philosophique occidental issu de l’école du Portique fondée en 301 av.jc à Athènes, par Zénon de Cition. Le stoïcisme a par la suite traversé les siècles, subi des transformations notamment avec Chrysippe de Soles en Grèce et à Rome avec Cicéron, Sénèque, Épictète, Marc Aurèle, puis exercé diverses influences, allant de la période classique en Europe en particulier au 17ème siècle, chez René Descartes jusqu’à nos jours. Un des points qui distingue le stoïcisme des autres courants philosophiques issus de l’époque hellénistique est sa psychologie qui est à la base des thérapies cognitivo-comportementales modernes