Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 5ème siècle > Eparchius Avitus dit Avitus

Eparchius Avitus dit Avitus

mardi 19 mai 2015 (Date de rédaction antérieure : 20 août 2011).

Eparchius Avitus dit Avitus

Empereur de 455 - 456

Eparchius Avitus dit Avitus Empereur de 455 - 456

Issu d’une famille noble d’Auvergne. Son père était consul en 421. Très tôt, il fit une carrière civile et militaire et très vite il eu des contacts avec la cour wisigoth [1] à Toulouse. Il servi alors sous Aetius dans plusieurs postes militaires, et en 437 fut maître des soldats en Gaulle.

Pendant son très court règne, l’empereur Pétrone Maxime avait chargé Avitus, d’assurer la défense des Gaules. Avitus, qui avait déjà fait ses preuves sous les ordres d’Aetius, le vainqueur des Huns [2], tira très honorablement son épingle du jeu et, pour un temps, les Barbares suspendirent leurs déprédations.

À la mort de Pétrone, massacré par la foule romaine le 2 juin 455, l’idée vint à Avitus de s’emparer du trône impérial vacant. Il fit alliance avec les Wisigoths de Théodoric II, et, grâce à leur appui, il parvint à imposer son autorité au Sénat et au peuple de Rome. La Ville venait d’être mise à sac par les Vandales [3] du roi Genséric et n’était plus guère en état de s’opposer à qui que ce fût. Mais ce n’était pas l’avis de Ricimer, un militaire d’origine Suève [4] qui commandait en chef les forces romaines stationnées en Italie.

Tant que les Wisigoths furent là pour soutenir leur créature, Ricimer s’accommodant tant bien que mal d’Avitus. Mais quand les Barbares de Théodoric eurent quitté la Péninsule italienne pour s’en aller disputer l’Espagne aux Suèves, Ricimer, qui jouissait d’un immense prestige après avoir infligé une cuisante défaite aux Vandales de Genséric, signifia à Avitus que son règne était terminé.

Ricimer offrit au souverain déchu le poste d’évêque de Placentia [5]. Mais les Sénateurs romains, qui poursuivaient d’une haine tenace ce Gaulois qui avait prétendu être leur maître, s’opposèrent à cette mesure de clémence et réclamèrent à cor et cri la tête d’Avitus. Celui-ci n’eut que le temps de fuir pour rejoindre ses monts d’Auvergne. Il mourut en chemin dans des circonstances restées obscures.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Encyclopédie Imago Mundi/ Avitus (Eparchius Avitus)

Notes

[1] Les Wisigoths entrent en Gaule, ruinée par les invasions des années 407/409. En 416 les Wisigoths et leur roi Wallia continuent leur invasion en Espagne, où ils sont envoyés à la solde de Rome pour combattre d’autres Barbares. Lorsque la paix avec les Romains fut conclue par le fœdus de 418, Honorius accorda aux Wisigoths des terres dans la province Aquitaine seconde. La sédentarisation en Aquitaine a lieu après la mort de Wallia. Les Wisigoths pénétrèrent en Espagne dès 414, comme fédérés de l’Empire romain. Le royaume des Wisigoths eut d’abord Toulouse comme capitale. Lorsque Clovis battit les Wisigoths à la bataille de Vouillé en 507, ces derniers ne conservent que la Septimanie, correspondant au Languedoc et une partie de la Provence avec l’aide des Ostrogoths. Les Wisigoths installèrent alors leur capitale à Tolède pour toute la suite. En 575 ils conquièrent le royaume des Suèves situé dans le nord du Portugal et la Galice. En 711 le royaume est conquis par les musulmans.

[2] Les Huns sont un ancien peuple nomade originaire de l’Asie centrale, dont la présence en Europe est attestée à partir du 4ème siècle et qui y établirent le vaste empire hunnique. Les Huns ont joué un rôle important dans le cadre des grandes invasions qui contribuèrent à l’écroulement de l’Empire romain d’Occident. Sous le règne d’Attila, l’empire est unifié mais ne lui survit pas plus d’un an. Les descendants et successeurs des Huns occupent encore diverses parties de l’Europe de l’Est et d’Asie centrale entre les 4ème et 6ème siècles, et laissent encore quelques traces dans le Caucase jusqu’au début du 8ème siècle.

[3] Les Vandales sont un peuple germanique oriental. Lors des Grandes invasions du 5ème siècle, leur migration les conduisit successivement en Gaule, Galice et Bétique en Espagne, Afrique du Nord puis dans les îles de Méditerranée occidentale Ils fondèrent également le « royaume vandale d’Afrique », ou « royaume de Carthage ». L’origine des Vandales est scandinave. Les Sillings seraient originaires du Nord du Jutland, les Hasdings du golfe d’Oslo qu’ils quittent pour le Jutland également : ils sont mentionnés pour la première fois par Tacite. Entre le 1er et le 3ème siècle, ils sont établis en Germanie orientale, dans une région située entre la Vistule et l’Oder, au bord de la mer Baltique.

[4] Dans le cadre des Grandes Invasions, les Suèves se sédentarisent dans la région correspondant à l’actuelle Galice et au nord du Portugal au début du 5ème siècle. Ce royaume suève prend Bracara Augusta, actuelle Braga, comme capitale et existe de 410 à 584, année de son effondrement devant l’armée du royaume wisigoth dirigée par le roi Léovigild.

[5] Le diocèse de Plaisance est un diocèse catholique en Italie avec siège à Plaisance. Il existe depuis le 4ème siècle. En 1582 le diocèse devient suffragant de l’archidiocèse de Bologne. Plus tard il dépend directement du Saint-Siège.