Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Cearl ou Ceorl

jeudi 23 avril 2020, par ljallamion

Cearl ou Ceorl

Roi de Mercie du début du 7ème siècle

Carte du Royaume de MercieCearl est le premier roi de Mercie [1] mentionné par Bède le Vénérable dans son “Histoire ecclésiastique du peuple anglais”. Il se contente d’en dire qu’il a donné la main de sa fille Cwenburh au prince Edwin de Deira, et que leurs enfants sont nés durant l’exil d’Edwin, chassé de son royaume par AEthelfrith de Bernicie. En revanche, Cearl ne figure pas dans les diverses listes généalogiques des rois de Mercie. Les chroniqueurs postérieurs à la conquête normande de l’Angleterre se sont efforcés de situer son règne entre celui de Pybba et celui de son fils Penda, en proposant des dates qui ne reposent sur rien de concret.

Le mariage d’Edwin avec Cwenburh suggère que Cearl ne craignait pas d’apporter son soutien aux adversaires d’AEthelfrith. Cearl ne semble également jamais avoir été l’objet de tentatives de conversion de la part de son contemporain AEthelberht de Kent, le premier roi anglo-saxon chrétien. Cela tendrait à montrer qu’il comptait parmi les plus puissants souverains de son temps.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Bède le Vénérable (trad. Philippe Delaveau), Histoire ecclésiastique du peuple anglais, Gallimard, coll. « L’Aube des peuples », 1995 (ISBN 2-07-073015-8).

Notes

[1] La Mercie est l’un des sept royaumes de l’Heptarchie anglo-saxonne, avec Tamworth pour capitale. Entre 600 et 850, la Mercie fit quatorze fois la guerre au Wessex voisin, onze fois aux Gallois, et mena dix-huit campagnes contre d’autres ennemis - encore ne s’agit-il là que des conflits dont nous avons gardé la trace. Elle est fondée par les Angles rassemblés et menés un an auparavant, depuis les côtes marécageuses proches du Wash vers l’actuelle région des Midlands en Angleterre, par Creoda (ou Crida), premier roi connu des Merciens, peut-être en partie légendaire, qui accèda au pouvoir en 585. Ces Midlands (« terres du milieu ») regroupent les comtés actuels de Gloucester, Worcester, Leicester, Northampton, Bedford, Buckingham, Derby, Nottingham, Hereford, Warwick, Chester et Lincoln.