Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Ézéchiel

mercredi 24 juillet 2019, par ljallamion

Ézéchiel

Prophète de l’Ancien Testament

Le prophète Ézéchiel, par Michel-Ange (1510) dans la chapelle Sixtine.Il vécu probablement au 6ème siècle av. jc. On lui attribue le livre d’Ézéchiel, le troisième dans l’ordre canonique des grands prophètes (Isaïe, Jérémie, Ézéchiel, Daniel). Il apparaît également deux fois dans le Coran sous le nom de Dhul-Al-Khifl, le prénom simplifié musulman est Isaiah

Ézéchiel vivait dans les premières décennies du 6ème siècle av. jc, à l’époque où le royaume de Juda [1] fut conquis par Nabuchodonosor II , roi de Babylone [2]. Le temple de Salomon* (premier temple de Jérusalem), fut alors détruit par les Babyloniens en 587 av. jc, et la population finalement partiellement déportée en Mésopotamie [3] après un dernier soulèvement en 582 av. jc.

Plus tard, le temple fut relevé modestement par Esdras et Néhémie avant de connaître une reconstruction grandiose par Hérode le Grand, peu avant la naissance du Christ. C’est ce dernier temple qui fut entièrement détruit par les Romains en 70.

Avant la conquête babylonienne, Ézéchiel était sans doute un prêtre attaché au temple. Il fut déporté dès 597 av. jc, avec sa femme, dans un village de Basse Mésopotamie appelé Tel Aviv ( [4], près de Nippour [5]. Il jouissait déjà de son vivant d’un grand prestige auprès de ses compatriotes. Selon la tradition, sa tombe serait située dans un village des environs de l’actuelle ville irakienne de Hilla [6].

Ézéchiel est le premier à décrire le tétramorphe [7], et que la tradition chrétienne interprète comme une représentation figurée des ÉvangélistesMatthieu Marc,Luc, et Jean

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Ézéchiel/ Portail de la culture juive et du judaïsme/ Personnage du Tanakh

Notes

[1] Le royaume de Juda est un royaume du Proche-Orient ancien. Selon la tradition, il a existé à partir de 931 av.jc concomitamment avec le royaume d’Israël, et en rivalité avec lui. Sa disparition intervient en 587 av.jc lors d’une campagne menée par Nabuchodonosor II contre Jérusalem.

[2] Le royaume de Babylone s’est épanoui en Mésopotamie du sud du début du 2ème millénaire avant jc jusqu’en 539 av. jc, date de la prise de sa capitale par le roi Cyrus II de Perse. Cet État s’affirme à partir de la cité de Babylone dans le courant du 18ème siècle av. jc, sous l’impulsion du plus grand roi de sa première dynastie, Hammurabi. Après son pillage par les Hittites en 1595 av jc, Babylone passe sous l’autorité d’une dynastie d’origine kassite qui stabilise ce royaume pendant plus de quatre siècles. Cette période marque le début de la rivalité avec le royaume voisin situé au nord, l’Assyrie, qui marque les siècles suivants. Après plusieurs siècles d’instabilité entre 1100 et 800 av. jc, la Babylonie passe sous la coupe de l’Assyrie pendant plus un siècle (728-626 av. jc), avant d’initier une réaction qui aboutit à la destruction de l’Assyrie et à la formation de l’empire néo-babylonien (626-539 av. jc) par Nabopolassar et Nabuchodonosor II. Cette dernière phase de l’histoire du royaume de Babylone est brève, s’achevant en 539 av. jc par sa conquête par le roi perse Cyrus II. Dès lors, Babylone n’est plus dominée par une dynastie d’origine autochtone : aux Perses Achéménides (539-331 av. jc) succèdent les Grecs Séleucides (311-141 av. jc), puis les Parthes Arsacides (141 av. jc-224 ap. jc). La Babylonie conserve néanmoins sa prospérité jusqu’aux débuts de notre ère, tandis que sa culture millénaire s’éteint lentement.

[3] La Mésopotamie est une région historique du Moyen-Orient située dans le Croissant fertile, entre le Tigre et l’Euphrate. Elle correspond pour sa plus grande part à l’Irak actuel.

[4] nom repris au début du 20ème siècle pour désigner l’actuelle ville israélienne de Tel Aviv)

[5] Nippur est une ville de la Mésopotamie antique (Irak actuel). C’est le lieu de culte principal du grand dieu sumérien Enlil, considéré comme le seigneur du cosmos, donc un des principaux centres religieux du pays de Sumer et d’Akkad dans la Haute Antiquité. Ce site a été peuplé au moins à partir du 5ème millénaire, et jusqu’au début du 2ème millénaire de notre ère.

Nippur était située de part et d’autre du Shatt en-Nil, un des anciens bras de l’Euphrate, entre le lit actuel de cette rivière et le Tigre, à environ 160 km au sud-est de Bagdad. Actuellement, il reste un grand complexe de ruines connues des habitants contemporains sous le nom de Nuffar, divisé en deux parties principales par le cours asséché du Shatt en-Nil.

[6] Al-Hilla1 est une ville du centre de l’Irak, située sur l’Euphrate, à 100 km au sud de Bagdad. C’est la capitale de la province de Babil. Elle est située près des antiques cités de Babylone, Borsippa et Kish, dans une région principalement agricole intensivement irriguée grâce à l’eau pompée directement dans le fleuve. On y produit une grande variété de céréales, de fruits et de matières textiles. La ville de Hilla fut un temps un centre religieux d’éducation chiite. La tombe d’Ézéchiel, prophète de l’Ancien Testament, est située dans un village des environs. La ville, fondée en 1101, devint un centre administratif important sous les empires ottoman et britannique.

[7] c’est-à-dire les « quatre êtres vivants » tirant le char divin