Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > Yolande d’Aragon comtesse de Niebla ou Violante de Sicile

Yolande d’Aragon comtesse de Niebla ou Violante de Sicile

dimanche 6 mai 2018

Yolande d’Aragon comtesse de Niebla ou Violante de Sicile (morte en 1428)

Fille illégitime, mais légitimée du roi Martin 1er de Sicile et de la comtesse de Niebla [1] Agatuccia Pesce. Elle était membre de la Maison de Barcelone [2].

Elle fut mariée deux fois. Son premier mari était Enrique Pérez de Guzmán, 2ème comte de Niebla , mais elle fut répudiée et le mariage fut annulé. Son deuxième époux était Martín Fernández de Guzmán, fils de Alvar Pérez de Guzmán, 6ème seigneur de Orgaz [3].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Yolande of Aragon, Countess of Niebla/ Traduit par mes soins

Notes

[1] Niebla est une commune de la province de Huelva dans la communauté autonome d’Andalousie en Espagne. Avant sa conquête par les Castillans, elle devient royaume indépendant, avec Ibn Mahfot, étendant son domaine à une grande partie de l’Algarve. Après un siège de neuf mois, au cours duquel on utilise, apparemment pour la première fois en Occident, de la poudre à canon. Elle est prise par Alphonse X le Sage, en 1262, lorsque les musulmans affamés se rendent. Alphonse X concéda à la ville un privilège local. Et en 1369, la ville devient comté au bénéfice de la maison de Medina Sidonia. À partir du 16ème siècle, l’importance de la ville commence à décliner : elle est vite reléguée au second plan.

[2] La Maison de Barcelone était une dynastie médiévale qui a gouverné le comté de Barcelone sans interruption de 878 et la Couronne d’Aragon de 1137 jusqu’à 1410. Ils descendent des Bellonides, les descendants de Wifred le Poilu. Ils héritèrent la plupart des comtés catalans au 13ème siècle et établirent une Principauté territoriale de Catalogne , l’unissant au royaume d’Aragon par le mariage et la conquête de nombreux autres pays et royaumes jusqu’à la mort du dernier homme légitime de la branche principale, Martin le Humaniste, en 1410. Les branches cadettes de la maison ont continué à diriger Urgell (depuis 992) et Gandia.

[3] Orgaz est une commune d’Espagne de la province de Tolède dans la communauté autonome de Castille-La Manche.