Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Ferry IV de Lorraine dit le lutteur

Ferry IV de Lorraine dit le lutteur

vendredi 4 mai 2018, par ljallamion

Ferry IV de Lorraine dit le lutteur (1282-1329)

Duc de Lorraine de 1312 à 1328

Ferry IV de Lorraine (Portrait de 1579 - 1587. Kunsthistorisches Museum Wien, Gemäldegalerie : Le musée d'histoire de l'art de Vienne)Né à Gondreville [1], fils du duc Thiébaud II de Lorraine et d’Isabelle de Rumigny.

Le 18 octobre 1314, lors de la Diète de Francfort, les Princes Électeurs [2] du Saint Empire romain germanique ne parvinrent pas à choisir un empereur pour succéder à Henri VII de Luxembourg et les votes se partagèrent entre deux prétendants : Louis IV de Bavière et Frédéric de Habsbourg. L’Allemagne du sud devint le champ de bataille entre les deux prétendants, Ferry IV combattant pour Frédéric de Habsbourg son beau-frère. Ils sont vaincus à la bataille de Mühldorf [3] le 28 septembre 1322 et fait prisonniers. La médiation du roi de France Charles IV le Bel lui permit d’être rapidement libéré, mais contre la promesse de ne pas intervenir dans les affaires de l’Empire.

En 1324, il participe à une expédition en Guyenne [4] contre le roi d’Angleterre et dirigée par Charles de Valois.

Entre 1324 et 1326, il a pris part à la guerre des quatre seigneurs [5] contre la ville de Metz. En 1328, à la mort du roi Charles IV de France, il se rallie au comte de Valois, qui est couronné sous le nom de Philippe VI, et combat à la bataille de Cassel [6].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Henry Bogdan, La Lorraine des ducs, sept siècles d’histoire, Perrin,‎ 2005

Notes

[1] Gondreville est une commune française de l’est de la France, située en Meurthe-et-Moselle, dans l’arrondissement de Toul.

[2] Les princes-électeurs étaient des princes, grands féodaux ou souverains, investis d’une fonction élective à des trônes impériaux.

[3] La bataille de Mühldorf, ou bataille d’Ampfing, eut lieu le 28 septembre 1322, près de Mühldorf, entre l’Autriche et le duché de Haute-Bavière. Les Bavarois étaient commandés par le roi de Germanie Louis de Wittelsbach, alors que les Autrichiens étaient commandés par son cousin, l’anti-roi Frédéric le Bel.

[4] La Guyenne est une ancienne province, située dans le sud-ouest de la France. Ses limites ont fluctué au cours de l’histoire sur une partie des territoires des régions françaises Nouvelle-Aquitaine et Occitanie. Portant le titre de duché, la Guyenne avait pour capitale Bordeaux. Son nom est apparu au 13ème siècle en remplacement du terme d’« Aquitaine ». Sous l’Ancien régime, la Guyenne était l’une des plus grandes provinces de France et regroupait divers pays et provinces plus petites comme le Périgord, l’Agenais, le Quercy et le Rouergue. Le terme de « Guyenne propre » correspondait à la région de Bordeaux, également appelée le Bordelais. La Guyenne était couramment associée avec la Gascogne dont la capitale était Auch et qui regroupait notamment l’Armagnac, le Bigorre, le Labourd, la Soule et le Comminges. Guyenne et Gascogne partageaient ainsi le même gouvernement général militaire.

[5] La guerre des quatre seigneurs ou guerre de Metz est un conflit qui opposa la ville de Metz à quatre princes de la région entre 1324 et 1326.

[6] La bataille de Cassel s’est déroulée le 23 août 1328 à proximité de la ville de Cassel dans le nord de la France entre l’armée du roi de France Philippe VI de Valois et les milices flamandes menées par Nicolaas Zannekin, petit propriétaire foncier de Lampernisse dans la châtellenie de Furnes (Belgique actuelle).