Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Aristodème de Nysa

dimanche 21 janvier 2018

Aristodème de Nysa (110 av. jc-30 av. jc)

Historien et rhéteur grec

On ne sait que peu de choses sur sa vie, si ce n’est qu’il naquit à Nysa [1] d’une famille d’intellectuels et de grammairiens et qu’il enseigna dans une des grandes métropoles du savoir antique, Rhodes [2].

Il eut aussi, lors d’un voyage à Rome vers 55 av. jc, l’occasion de devenir un familier du consul romain Pompée, qui le chargea de l’éducation de ses 2 fils, avant d’ouvrir une école dans sa cité de Nysa, sur le Méandre, en Asie Mineure.

Il fut l’ami de l’écrivain et poète Parthénios de Nicée . On estime que le savant Strabon fait référence à son enseignement dans sa Géographie.

Il est l’auteur d’une Histoire, en au moins 5 livres, dont une partie nous est parvenue grâce à un manuscrit du Mont Athos [3] qui en a conservé quelques fragments.

Il écrivit aussi, selon Mommsen une Rhétorique de la flatterie où il tentait notamment de démontrer au public de Rome par défi rhétorique qu’Homère était romain.

On lui attribue enfin un Recueil mythologique.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Aristodème de Nysa/ Portail de la Grèce antique/ Personnalité du Ier siècle av. J.-C.

Notes

[1] Nysa est une cité grecque de Carie en Anatolie. Elle est située dans la vallée du Méandre, dans le district de Sultanhisar de la province d’Aydın.

[2] Rhodes est une île grecque, la plus grande île du Dodécanèse. Elle est située au sud-est de la mer Égée, à 17,7 km de la Turquie, entre la Grèce et l’île de Chypre. Le colosse de Rhodes, l’une des sept merveilles du monde, était une statue gigantesque, traditionnellement située à l’entrée du port de la ville de Rhodes.

[3] Le mont Athos, est une montagne de Grèce située en Macédoine, à l’extrémité de l’Aktè dont il constitue le point culminant avec 2 030 mètres d’altitude. Il est célèbre pour les vingt monastères orthodoxes qui y sont établis sur ses flancs et dans les environs depuis le 10ème siècle. Cette communauté théocratique est organisée en République monastique du Mont-Athos qui tire son nom de la montagne et qui jouit d’un certain degré d’autonomie interne au sein de la République hellénique.