Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 3ème siècle > Gallus Quintus Bonosus dit Bonosus

Gallus Quintus Bonosus dit Bonosus

vendredi 24 octobre 2014 (Date de rédaction antérieure : 13 août 2011).

Gallus Quintus Bonosus dit Bonosus (mort en 281)

Usurpateur romain

Né en Hispanie [1], il se proclame empereur en 280 à Cologne mais est battu par l’empereur Probus.

Fils d’un rhéteur, il servit sous Claude, combattant les Goths [2] à ses côtés.

L’empereur Aurélien, successeur de Claude le chargea d’établir des contacts avec les goths et de le renseigner sur leurs intentions. C’est à cette occasion qu’il épousa Hunilla, fille d’un chef goth.

Par la suite, l’empereur Aurélien lui confia le commandement de la flotte du Rhin. Cependant, une nuit de l’année 280, les Germains surgirent par surprise et incendièrent les navires romains.

Il se proclama empereur pour éviter le châtiment de cette faute. Probus ordonna aux commandants des places fortes avoisinantes de marcher contre l’usurpateur. Il fut défait et se pendit de désespoir en 281.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de histoire des empereurs romain/ Gallus Quintus Bonosus

Notes

[1] L’Hispanie est le nom donné par les Romains à la péninsule Ibérique. Depuis le 15ème siècle l’Hispanie est l’hôte des États modernes espagnol et portugais. Au début les Carthaginois installent des comptoirs commerciaux sur la côte, sans pousser plus profondément à l’intérieur de l’Hispanie. En 501 av.jc, ils s’emparent de Gadès (Cadix), une ancienne colonie phénicienne. Après la première Guerre punique, les Carthaginois s’étendent rapidement dans le Sud, sous la conduite des Barcides. Ils y exploitent des mines d’or et redonnent à Carthage sa puissance économique et commerciale. En 230, ils fondent Carthagène, la nouvelle Carthage (Cartago Nova). En 218 av.jc, Hannibal forme une puissante armée qui comprend un contingent d’Ibères, et commence la deuxième Guerre punique en prenant Sagonte, puis en marchant vers l’Italie. Les Romains ne peuvent l’intercepter en Gaule, et dirigent une partie des leurs forces sur l’Hispanie, qui devient un théâtre d’opération de cette guerre. Après divers affrontements, Scipion l’Africain prend Carthagène en 209, et en 207, Hasdrubal mène les dernières forces carthaginoises de l’Hispanie vers l’Italie. En 202, la capitulation de Carthage livre officiellement l’Hispanie carthaginoise à Rome. En 197 av.jc, les Romains divisent l’Hispanie en deux provinces : Hispanie citérieure, donnant sur la Méditerranée, et Hispanie ultérieure (car plus éloignée de Rome), comprenant le Sud et tournée vers l’océan.

[2] Les Goths faisaient partie des peuples germaniques. Selon leurs propres traditions, ils seraient originaires de la Scandinavie. Ils provenaient peut-être de l’île de Gotland. Mais ils pourraient également être issus du Götaland en Suède méridionale ou bien du Nord de la Pologne actuelle. Au début de notre ère, ils s’installèrent dans la région de l’estuaire de la Vistule. Dans la seconde partie du 2ème siècle, une partie des Goths migrèrent vers le sud-est en direction de la mer Noire. Dès le 3ème siècle les Goths étaient fixés dans la région de l’Ukraine moderne et de la Biélorussie où ils furent probablement rejoints par d’autres groupes qui ont été plus ou moins intégrés dans la tribu. Les Goths formaient un seul peuple jusqu’à la fin du 3ème siècle. Après un premier affrontement avec l’Empire romain dans le sud-est de l’Europe au début du siècle, ils se séparèrent en deux groupes : les Greuthunges à l’Est et les Tervinges à l’Ouest qui deviendront par la suite les Ostrogoths ou « Goths brillants », à l’Est, et les Wisigoths ou « Goths sages » à l’Ouest.