Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Charles Seymour dit le fier duc

lundi 12 décembre 2016

Charles Seymour dit le fier duc (1662-1748)

6ème duc de Somerset-Homme politique anglais

Fils de Charles Seymour 2ème baron Seymour [1] et de Elizabeth Alington. Il succède à son frère, Francis Seymour 5ème duc de Somerset , quand ce dernier est tué le 20 avril 1678. Il hérite aussi du titre de baron Seymour de Trowbridge.

Il effectue ses études au Trinity College [2]. En 1682, il épouse Elizabeth Percy , fille de Josceline Percy, 11ème comte de Northumberland [3]. Le mariage lui rapporte plusieurs propriétés.

En 1683, Seymour reçoit une nomination du roi et 2 ans après il obtient le commandement d’une colonne de dragons. Mais lors de la Glorieuse Révolution [4], il porte les armes contre Guillaume d’Orange.

Après avoir soutenu la reine Anne en 1692, il devient un de ses favoris après son accession au trône et reçoit le titre de Maître de cavalerie [5] en 1702.

Se trouvant négligé par John Churchill , il se rapproche des Torys [6] et réussi à garder la confiance de la reine tandis que sa femme remplace la duchesse de Marlborough au titre de Maîtresse de la garde-robe [7] en 1711.

Alors que la reine est sur le point de mourir, Somerset s’arrange avec John Campbell , 2ème duc d’Argyll [8], Charles Talbot et d’autres Whigs [9], pour pouvoir être présent au Conseil privé, aidant ainsi la Maison de Hanovre pour la succession de la reine Anne.

Sous George 1er de Grande-Bretagne, il conserve sa charge de Maître de cavalerie jusqu’à son renvoi en 1716. Il se retire alors de la vie publique.

Il était l’un des gouverneurs du Foundling Hospital de Londres [10].

Il meurt à Petworth [11] le 2 décembre 1748.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Charles Seymour/ Portail du Royaume-Uni/ Duc de Somerset

Notes

[1] Le titre de baron Seymour de Trowbridge était un titre dans la pairie d’Angleterre. Il fut créé le 19 Février 1641 pour Francis Seymour, fils cadet d’ Edward Seymour, Lord Beauchamp, pour son soutien de Charles 1er au Parlement. Il est devenu un titre subsidiaire du duc de Somerset en 1675, et ils se sont éteints avec la mort de Algernon Seymour, 7ème duc de Somerset en 1750.

[2] Cambridge

[3] Le titre de comte de Northumberland a été créé plusieurs fois dans la pairie d’Angleterre et de Grande-Bretagne. Ses porteurs les plus célèbres furent de la Maison Percy, qui furent les nobles les plus puissants du nord de l’Angleterre pendant la majeure partie du Moyen Âge.

[4] La Glorieuse Révolution d’Angleterre, aussi appelée Seconde Révolution anglaise, fut une révolution faussement décrite dans un premier temps comme « pacifique » (1688-1689). Terme à nuancer tout d’abord en raison des combats sévères qui opposèrent les partisans catholiques à l’armée néerlandaise de Guillaume III, ainsi qu’à cause de la sanglante contre-révolution qui s’ensuivit en Irlande peu de temps après. Elle eut pour conséquence de renverser le roi Jacques II (Jacques VII d’Écosse) et provoqua l’avènement de la fille de celui-ci, Marie II, et de son époux, Guillaume III prince d’Orange, à la suite de l’invasion néerlandaise de l’Angleterre menée par ce dernier. La révolution renforça la monarchie mixte et réaffirma le rôle du parlement face à la couronne.

[5] Le maître de cavalerie est, durant la République romaine, l’assistant qu’un dictateur romain doit nommer, une sorte de chef d’état-major. À partir du 1er siècle av. jc, le titre est utilisé par l’armée romaine comme titre honorifique. Le grade de magister equitum, associé à de véritables pouvoirs de commandement, réapparaît durant le Bas-Empire romain. Dans les nations européennes à compter de la Renaissance, on trouve des fonctions dont le titre hérite de la magistrature antique.

[6] Le terme Tories désigne les partisans d’une philosophie politique traditionaliste anglo-saxonne. Au Royaume-Uni, les Tories constituaient l’un des deux groupes parlementaires britanniques à partir du 17ème siècle, ancêtres du Parti conservateur. Réputés proches de la dynastie Stuart, ils étaient favorables à un pouvoir royal fort et défendaient les intérêts de l’aristocratie foncière. Inspirant la méfiance de la Maison de Hanovre, qui les suspectait de collusion avec la dynastie précédente, les rois du 18ème siècle leur préféraient les Whigs.

[7] La maîtresse de la garde-robe est désignée parmi les dames les plus âgées de la cour britannique. Autrefois responsable des vêtements de la reine et de ses bijoux, elle a, de nos jours, la responsabilité du tableau de service des dames de compagnies de la reine, et accomplit des devoirs divers lors des cérémonies officielles. Par le passé, quand la reine occupait le trône, la maîtresse de la garde-robe était une nomination politique, qui changeait en fonction du gouvernement en place.

[8] Le titre de duc d’Argyll fut créé dans la pairie d’Écosse en 1701, et dans la pairie du Royaume-Uni en 1892. Les comtes, marquis et ducs d’Argyll ont pendant plusieurs siècles été parmi les plus puissantes familles nobles d’Écosse. De ce fait, ils ont joué un rôle majeur dans l’histoire écossaise tout au long des 16ème, 17ème et 18ème siècle.

[9] Le parti Whig est un parti politique apparu au 17ème siècle en Angleterre qui, à compter de la fin du 17ème siècle, militait en faveur d’un parlement fort en s’opposant à l’absolutisme royal. Il s’opposait au parti Tory de l’époque.

[10] Le Foundling Hospital est une institution de Londres fondée en 1739 par le philanthrope Capitaine Thomas Coram pour recueillir les enfants abandonnés en vue d’assurer leur éducation et leur entretien. En septembre 1742, la première pierre du nouvel Hospital fut posée en un lieu nommé Bloomsbury, au nord de Great Ormond Street et à l’ouest de Gray’s Inn Lane. L’Hospital fut dessiné par Theodore Jacobsen comme un bâtiment en briques pleines comportant deux ailes et une chapelle, construites autour d’une cour. L’aile ouest fut achevée en octobre 1745. L’aile est fut ajoutée en 1752 « afin que les filles puissent être séparées des garçons ».

[11] Petworth House est un manoir de la fin du xviie siècle situé à Petworth dans le Sussex de l’Ouest (en Angleterre). Reconstruit en 1688 par Charles Seymour (6e duc de Somerset), il fut réaménagé dans les années 1870 par Anthony Salvin. Auparavant, le domaine était défendu par un château fort édifié par Henry de Percy, dont la chapelle du 13ème siècle et les celliers ont subsisté jusqu’à aujourd’hui.