Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Dugald MacRuairi

jeudi 25 août 2016

Dugald MacRuairi (mort en 1268)

Roi des Îles de 1249 à 1266-Seigneur de Garmoran

Fils cadet de Ruaidhri mac Raghnaill et petit-fils de Ragnald , le fils de Somerled . Il est donc le cousin issu de germain de Ewen MacDougall, seigneur de Dunollie [1] et du Lorn [2].

En 1248 Dugald et Ewen se rendent ensemble à Bergen [3] à la cour du roi Håkon IV de Norvège pour solliciter l’arbitrage du roi de Norvège dans l’attribution du titre de Roi des Isles. Bien que les deux cousins aient été tous deux initialement loyaux à la Norvège ils ne tardent pas à entrer en compétition pour le contrôle des Îles.

C’est Ewen qui reçoit du roi de Norvège le titre de « roi des Îles » et après la disparition accidentelle d’Harald de Man en octobre/novembre 1248 l’autorité sur le domaine de ce dernier où il est dans l’incapacité de s’imposer face au prétentions d’ Harald II de Man et d’ Ivarr de Man .

Pendant ce temps le conflit avec le royaume d’Écosse initié en 1248 par Alexandre II d’Écosse s’achève brutalement avec la mort de maladie d’Alexandre dans la petite île de Kerrera [4] au large d’Oban [5] le 6 juillet 1249. Ewen entre alors en négociation avec les régents qui exercent le pouvoir pour le jeune roi Alexandre III d’Écosse , auquel il fait sa soumission et dont il reconnaît formellement la suzeraineté en 1255.

Dugald anticipant cette défection avait été proclamé roi des Îles par ses partisans dès 1249. Le titre lui est confirmé par le roi Hakon IV en 1252 et il devient ainsi le rival de Ewen pour le contrôle de l’ouest de l’Écosse jusqu’à ce qu’il élimine ce dernier.

Dugald demeure fidèle à la Norvège et pratique pendant tout son règne la piraterie le long des côtes de l’Écosse et harcèle la flotte écossaise comme les navires anglais ou irlandais. Lors de la grande expédition menée en 1263 par le roi Haakon IV en personne, lors de la Guerre écosso-norvégienne, il est un des plus puissant soutien militaire de la Norvège.

Refusant les clauses du Traité de Perth [6] signé en 1266 par Magnus VI de Norvège , le fils et successeur d’Hakon IV, qui met fin au conflit en transférant la suzeraineté des Îles à l’Écosse, Dugald désormais privé de son titre royal poursuit ses attaques des ports et des navires écossais. Il se déjoue des tentatives du roi Alexandre III d’Écosse de le faire capturer et reste un pirate hors de contrôle jusqu’à sa mort en 1268

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Jean Renaud, Les Vikings et les Celtes, Rennes, Ouest-France Université,‎ 1992

Notes

[1] Le château de Dunollie se trouve sur une colline au nord de la ville d’Oban sur la côte ouest, dans la zone administrative écossaise de Highland. Il surplombe ainsi la ville, le port et les îles alentours.

[2] Le Firth of Lorn, est un firth situé dans l’Ouest de l’Écosse, au Royaume-Uni. Il constitue une avancée de l’océan Atlantique dans les Hébrides intérieures, séparé par l’île de Mull à l’ouest et le reste de l’Écosse à l’est, notamment les îles Slate. Il communique au nord avec le détroit de Mull, le Lynn of Lorne ainsi que le Loch Linnhe et au sud avec l’océan Atlantique.

[3] La cité fut fondée en 1070 par le roi Olaf III, dit le Tranquille car son règne ne fut troublé ni par des querelles intestines ni par des guerres. Cependant on pense que les premières traces d’installation datent du 4ème siècle, à la ferme d’Alrekstad, au pied d’Ulriken, qui aurait servi de résidence à un roitelet local, Alfred. Au début du 12ème siècle, l’imposteur Harald IV s’empare de Bergen et fait enfermer et aveugler le roi légitime, Magnus IV. À sa mort, son fils Sigurd II est nommé roi à l’âge de trois ans mais sera assassiné en 1155 à Bergen. Magnus V est élu roi de Norvège en 1162, puis couronné par les évêques en 1164, à Bergen. C’est le premier roi norvégien à être couronné. La ville est désormais confirmée capitale du royaume de Norvège.

[4] Kerrera est une île du Royaume-Uni située en Écosse.

[5] Oban est une ville écossaise située dans le comté d’Argyll.

[6] Le traité de Perth, signé le 2 juillet 1266, met fin à la guerre écosso-norvégienne entre la Norvège de Magnus le législateur et l’Écosse d’Alexandre III portant sur la souveraineté sur les Hébrides, l’île de Man et Caithness.