Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Ewen MacDougall

lundi 11 juillet 2016

Ewen MacDougall (mort entre 1263/1275

Roi des Isles de 1248 à 1263-Seigneur d’ Argyll-Seigneur de Dunollie et de Lorn

Fils de Duncan MacDougall seigneur de Dunollie [1]. Il succède à son père vers 1247 comme vassal de la Norvège. L’année suivante il se rend à Bergen [2] à la cour du roi de Norvège avec son cousin Dugald MacRuairi afin de demander à leur suzerain Håkon IV de Norvège d’arbitrer entre eux pour la dévolution du titre de « Roi des Isles ».

Le roi accorde le titre à Ewen et comme par ailleurs Harald de Man était mort à l’automne 1248 lors d’un naufrage au cours d’un voyage de retour de Bergen à son royaume Håkon IV octroie également à Ewen l’autorité sur le royaume de Man [3].

Dès son retour Ewen se trouve dans l’impossibilité de s’imposer contre les deux usurpateurs qui occupent successivement le trône Harald II de Man et Ivarr de Man . Il doit abandonner ses droits à l’héritier légitime Magnus III de Man à qui il accorde sa fille Marie comme épouse.

Ewen doit ensuite faire face au roi Alexandre II d’Écosse qui entreprend en 1248 une expédition destinée à soumettre à son autorité les principautés de l’ouest de son royaume. L’opération prend rapidement fin à la suite du décès du souverain de maladie dans le petit îlot Kerrera [4] au large d’Oban [5] le 6 juillet 1249.

Ewen entre immédiatement en négociation avec les régents qui exercent le pouvoir pour le compte du jeune Alexandre III d’Écosse et leur propose son ralliement contre la reconnaissance de sa souveraineté.

En 1255 il se rend à la cour d’Alexandre III et se voit reconnaître le titre de seigneur de l’Argyl contre un tribut de 60 merks

Anticipant la défection de Ewen, Dugald s’était fait proclamer « roi des Îles » par ses partisans dès 1249. Le roi Håkon IV de Norvège le reconnaît comme tel en 1252. Entre 1253 et 1262 Dugald sillonne les îles de la mer d’Irlande comme un seigneur pirate attaquant indistinctement les navires anglais, écossais ou irlandais . En 1263 Après avoir tenté d’obtenir de la Norvège la cession de la suzeraineté des îles de Man et des Hébrides [6], Alexandre III d’Écosse doit faire face à la formidable expédition du roi Håkon IV de Norvège qui constitue le principal épisode de la Guerre écosso-norvégienne.

Le conflit se termine rapidement du fait de la mort de Håkon IV de Norvège de maladie aux Orcades [7] en décembre 1263 et de la signature par son successeur Magnus VI de Norvège en 1266 du Traité de Perth [8]. Ewen qui était demeuré pendant ces événements un loyal sujet du roi d’Écosse reçoit en récompense la confirmation de ses droits sur sa seigneurie de Lorn [9].

La date exacte de la mort d’Ewen n’est pas connue.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de John L. Roberts Lost Kingdoms Celtic Scotland and the Middle Ages Edinburgh University Press (Edinburgh 1997)

Notes

[1] Le château de Dunollie se trouve sur une colline au nord de la ville d’Oban sur la côte ouest, dans la zone administrative écossaise de Highland. Il surplombe ainsi la ville, le port et les îles alentours.

[2] La cité fut fondée en 1070 par le roi Olaf III, dit le Tranquille car son règne ne fut troublé ni par des querelles intestines ni par des guerres. Cependant on pense que les premières traces d’installation datent du 4ème siècle, à la ferme d’Alrekstad, au pied d’Ulriken, qui aurait servi de résidence à un roitelet local, Alfred. Au début du 12ème siècle, l’imposteur Harald IV s’empare de Bergen et fait enfermer et aveugler le roi légitime, Magnus IV. À sa mort, son fils Sigurd II est nommé roi à l’âge de trois ans mais sera assassiné en 1155 à Bergen. Magnus V est élu roi de Norvège en 1162, puis couronné par les évêques en 1164, à Bergen. C’est le premier roi norvégien à être couronné. La ville est désormais confirmée capitale du royaume de Norvège.

[3] Le royaume de Man et des Îles, aussi connu sous le nom de royaume des Îles était un royaume norrois qui exista dans les îles Britanniques entre 1079 et 1266. Ce royaume se divisait en deux parties : une constituée des îles du sud (les Hébrides et l’île de Man), nommée Sodor, et une autre des îles du nord (les Orcades et les Shetland), nommée Norðr.

[4] Kerrera est une île du Royaume-Uni située en Écosse.

[5] Oban est une ville écossaise située dans le comté d’Argyll.

[6] Les Hébrides, sont un archipel du Royaume-Uni situé dans l’ouest de l’Écosse. Ces îles sont divisées en deux grands groupes séparés entre eux par le bras de mer baptisé The Little Minch et la mer des Hébrides : Les Hébrides intérieures, comprenant notamment les îles de Skye, Mull, Islay, Jura, Iona, les îles Small et les îles Slate ; les Hébrides extérieures, comprenant notamment les îles de Lewis et Harris, Berneray, North Uist, South Uist, Barra et Saint-Kilda.

[7] Les Orcades, sont un archipel situé au nord de l’Écosse à 16 km de la côte de Caithness. Cet archipel compte 67 îles légèrement vallonnées, dont 16 seulement sont habitées.

[8] Le traité de Perth, signé le 2 juillet 1266, met fin à la guerre écosso-norvégienne entre la Norvège de Magnus le législateur et l’Écosse d’Alexandre III portant sur la souveraineté sur les Hébrides, l’île de Man et Caithness.

[9] Le Firth of Lorn, est un firth situé dans l’Ouest de l’Écosse, au Royaume-Uni. Il constitue une avancée de l’océan Atlantique dans les Hébrides intérieures, séparé par l’île de Mull à l’ouest et le reste de l’Écosse à l’est, notamment les îles Slate. Il communique au nord avec le détroit de Mull, le Lynn of Lorne ainsi que le Loch Linnhe et au sud avec l’océan Atlantique.