Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 13ème siècle > Ruaidhri mac Raghnaill

Ruaidhri mac Raghnaill

vendredi 5 juin 2015

Ruaidhri mac Raghnaill (mort vers 1247)

Noble Ecossais

Fils de Raghnall , il semble avoir mené une vie de combat à la fois en Irlande et en Écosse. Il a combattu tant le royaume d’Écosse que les intérêts du royaume d’Angleterre, luttant contre les rois d’Écosse avec les MacWilliam [1] révoltés et mourant pendant une guerre avec les anglais lors de la Bataille de Ballyshannon en 1247.

Selon la tradition, le père de Ruaidhri, avait épousé une fille de Thomas Randolph , comte de Moray [2].

Raghnall assume l’héritage de son père Somerled , un puissant seigneur d’Argyll [3] et un magnat des Hébrides [4] qui selon le contexte porte les titres de “Roi des Isles, seigneur d’Argyll et Kintyre, ou Seigneur des Hébrides”, et ainsi devient l’ancêtre du Clan MacRuari et du Clan Donald.

Ruaídhrí apparaît dans “les Chroniques d’Irlande” pour la première foi en 1212/1214, lorsqu’il accompagne Tomás Mac Uchtraigh comte d’Atholl [5] de jure uxoris et frère de Alan de Galloway, lors de son raid sur la cité irlandaise de Derry [6]

Le reste de la carrière de Ruaidhri n’a laissé que peu de trace incontestable de son activité.

En 1222 Alexandre II d’Écosse est dans l’obligation de mettre en œuvre une campagne navale dont l’objectif est les îles du Firth of Clyde [7] et le Kintyre [8] contrôlé par Ruaidhri ; Ce dernier est expulsé du Kintyre que le roi accorde à Donnchadh mac Dubhghaill .

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ruaidhri mac Raghnaill »

Notes

[1] Les Meic Uilleim (ou MacWilliam) forment une famille gaélique descendant de William fitz Duncan, petit-fils de Malcolm III d’Écosse. Ils sont exclus de la succession au trône par le fils de Malcolm, David 1er d’Écosse, au 12ème siècle et fomentent plusieurs rebellions pour revendiquer leur droit sur le Moray voire sur toute l’Écosse.

[2] Le titre de comte de Moray de la pairie d’Écosse succède à celui de mormaer de Moray qui était à la tête du mormaerdom celtique de Moray. Le territoire des mormaers de Moray s’étendait le long de la rive sud du Moray Firth, à partir de la rivière Spey au travers du nord de l’Écosse jusqu’à la côte occidentale du pays. Le Moray était séparé du comté de Ross par la rivière de Beauly.

[3] Argyll, est une région de l’ouest de l’Écosse correspondant plus ou moins à l’ancien Dál Riata, située en Grande-Bretagne sur la côte ouest entre Mull of Kintyre et Cap Wrath.

[4] Les Hébrides, sont un archipel du Royaume-Uni situé dans l’ouest de l’Écosse. Ces îles sont divisées en deux grands groupes séparés entre eux par le bras de mer baptisé The Little Minch et la mer des Hébrides

[5] Le Mormaer du comte d’Atholl renvoie à l’autorité comtale médiévale sur la province d’Atholl, dans les Highlands, actuellement dans le nord du Perthshire. Atholl est un comté particulier parce qu’on connaît un roi d’Atholl de la période picte : Talorgan mac Drostan. Les deux seuls autres royaumes pictes connus grâce à des sources contemporaines sont Fortriú et Circinn.

[6] Derry ou Londonderry, du gaélique doire signifiant chênaie, est une cité d’Irlande du Nord. Seconde ville de la province d’Irlande du Nord après Belfast

[7] Le Firth of Clyde constitue une vaste étendue d’eau côtière du Royaume-Uni, abritée de l’océan Atlantique par la péninsule de Kintyre, qui renferme le firth extérieur d’Argyll et Ayrshire en Écosse. Sa partie supérieure inclut une vaste surface à la jonction du Loch Long et du Gare Loch. Elle est séparée de l’estuaire de la Clyde par un banc de sable, bien que la Clyde soit encore large à cet endroit et que sa plus haute limite de marée soit dans le centre de la ville de Glasgow. La vaste zone de mouillage de Greenock est connue sous le nom de Tail of the Bank, en référence à ce banc de sable.

[8] Le Kintyre est une péninsule du sud-ouest de l’Écosse, dans le Council area d’Argyll and Bute. Cette région s’étend sur une longueur de près de cinquante kilomètres, de Tarbert au nord jusqu’au Mull of Kintyre au sud.

Répondre à cet article