Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 3ème siècle > Gaius Vibius Trebonianus Gallus dit Trebonien Galle

Gaius Vibius Trebonianus Gallus dit Trebonien Galle

dimanche 7 août 2016 (Date de rédaction antérieure : 11 août 2011).

Gaius Vibius Trebonianus Gallus dit Trebonien Galle

Empereur romain de 251 à 253

Trebonien Galle Empereur romain de 251 à 253

Avant son élévation comme empereur, il était gouverneur de Mésie [1], région où Dèce accomplit sa dernière campagne, contre les Goths [2]. À la mort de celui-ci, il se fit acclamer empereur par ses soldats. Il décida néanmoins de nommer Hostilianus co-empereur et associa son propre fils Volusien à l’Empire.

Cependant, Hostilianus décéde peu après, et Volusien récupère le titre de co-empereur.

Il commença par négocier une paix avec les Goths. Il acheta leur retraite contre la livraison de ravitaillement et le paiement d’un tribut annuel, et leur abandonna les prisonniers romains. Ces conditions scandalisèrent ses contemporains. Cependant cela n’empêche pas les Goths de s’agiter à nouveau en 253. Il envoya son fils mener une nouvelle expédition. Sur place, Marcus Aemilius Aemilianus, gouverneur de Mésie, connaît plusieurs succès militaires et ses hommes le proclament empereur.

Trébonien chargea alors Publius Licinius Valerianus de réprimer cette usurpation. Mais avant de parvenir en Mésie, les soldats de ce dernier le désignèrent empereur.

Dans les combats qui suivirent entre les différents prétendants à l’Empire, Trébonien et son fils furent tués en 253.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de histoire des Empereurs romains/ Gaius Vibius trebonianus gallus/

Notes

[1] La Mésie est une contrée balkanique de l’Europe ancienne, entre le Danube et la Macédoine. Elle recouvre un territoire inclus dans le nord de l’actuelle Bulgarie, l’actuelle Serbie et une petite partie de la Roumanie. Initialement peuplée par les Thraces, la région accueille à partir du 8ème siècle av. jc des colons grecs qui s’installent sur le littoral. Au 1er siècle av. jc, les Romains, maîtres de la zone, y fondent la province de Mésie, qui fera partiellement partie de l’empire d’Orient par la suite.

[2] Les Goths faisaient partie des peuples germaniques. Selon leurs propres traditions, ils seraient originaires de la Scandinavie. Ils provenaient peut-être de l’île de Gotland. Mais ils pourraient également être issus du Götaland en Suède méridionale ou bien du Nord de la Pologne actuelle. Au début de notre ère, ils s’installèrent dans la région de l’estuaire de la Vistule. Dans la seconde partie du 2ème siècle, une partie des Goths migrèrent vers le sud-est en direction de la mer Noire. Dès le 3ème siècle les Goths étaient fixés dans la région de l’Ukraine moderne et de la Biélorussie où ils furent probablement rejoints par d’autres groupes qui ont été plus ou moins intégrés dans la tribu. Les Goths formaient un seul peuple jusqu’à la fin du 3ème siècle. Après un premier affrontement avec l’Empire romain dans le sud-est de l’Europe au début du siècle, ils se séparèrent en deux groupes : les Greuthunges à l’Est et les Tervinges à l’Ouest qui deviendront par la suite les Ostrogoths ou « Goths brillants », à l’Est, et les Wisigoths ou « Goths sages » à l’Ouest.