Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 3ème siècle > Maxime d’Évreux ou Saint Maxime d’Évreux dit saint Mauxe

Maxime d’Évreux ou Saint Maxime d’Évreux dit saint Mauxe

lundi 23 novembre 2015

Maxime d’Évreux ou Saint Maxime d’Évreux dit saint Mauxe

Il est probable que saint Maxime fut envoyé à Évreux au début du 4ème siècle pour tenter de relever ou pour poursuivre l’œuvre de saint Taurin .

Un sanctuaire existait peut-être dès le 5ème siècle sur le lieu des martyres de saint Mauxe et de saint Vénérand. En 1035, Roger 1er de Tosny donne à l’abbaye de Conches en Ouche [1] la chapelle et divers biens pour fonder un prieuré.

Dans la forêt de Bizy [2], à Vernon, on peut voir le tombeau supposé de saint Mauxe. On distingue encore, sur sa face sud, une incrustation figurant le saint homme gisant avec sa crosse d’évêque.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Fêtes et célébrations religieuses d’antan - Lebrette et Guénet - Presses de la Renaissance - 2007

Notes

[1] Conches-en-Ouche est une commune française située dans le département de l’Eure. Roger 1er de Tosny fonde en 1035, à l’endroit appelé Castillon, une abbaye bénédictine. Il y fait venir quelques moines de l’abbaye de Fécamp, parmi lesquels se trouve Gislebert (ou Gilbert), premier abbé. Grâce à des donations, l’abbaye possède des prieurés en Angleterre, ceux de Wotton et d’Horsham. L’abbaye est ravagée pendant la guerre de Cent Ans.

[2] Le Tombeau de Saint-Mauxe est un tombeau situé dans la foret de Bizy tout près du Château de Bizy dans la commune de Vernon dans l’Eure. Il s’agit en réalité d’un cénotaphe, le monument ne contenant aucun ossement ou relique, il rappelle un événement miraculeux survenu vers 1230.