Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 3ème siècle > Vénérand d’Évreux dit Saint Vénérand

Vénérand d’Évreux dit Saint Vénérand

mercredi 16 septembre 2015

Vénérand d’Évreux dit Saint Vénérand (mort en 275)

Diacre

Né à Troyes [1] où il a témoigné du Christ sous la torture. La légende dit qu’il est mort en 275 par le glaive. Comme ses reliques furent mises dans un chef [2], il est probable qu’il a été décapité. Sa mort est survenue à Acquigny [3] près de Louviers en Normandie.

Vénérand était le diacre de saint Mauxe qui est vénéré comme évêque.

L’abbaye de Conches [4] conservait les reliques de saint Mauxe, évêque, et de saint Vénérand. Le comte de Laval était possesseur du château et de la terre d’Acquigny.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Vénérand d’Évreux/ Portail du catholicisme/ Religieux normand

Notes

[1] Troyes est une commune française, située dans le département de l’Aube dont elle est la préfecture.

[2] une tête

[3] Acquigny est une commune française située dans le département de l’Eure.

[4] L’abbaye Saint-Pierre et Saint-Paul de Châtillon-lès-Conches était située sur la commune de Conches-en-Ouche. Roger 1er de Tosny fonde en 1035, à l’endroit appelé Castillon, une abbaye bénédictine. Il y fait venir quelques moines de l’abbaye de Fécamp, parmi lesquels se trouve Gislebert (ou Gilbert), premier abbé. Grâce à des donations, l’abbaye possède des prieurés en Angleterre, ceux de Wotton et d’Horsham. L’abbaye est ravagée pendant la guerre de Cent Ans.