Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Anseau de Joinville

mardi 13 octobre 2015, par ljallamion

Anseau de Joinville (1265-1343)

Sire de Joinville en 1317-Maréchal de France en 1339

Sceau d'Anseau de Joinville.Quatrième fils de Jean de Joinville chroniqueur de Saint Louis, Anseau est seigneur de Rimaucourt [1], seigneur de Reynel [2] à la mort de son frère Jean en 1304.

Comme son père, il effectue sa carrière au service des rois de France. En 1316, lors de la crise de succession qui s’ouvre à la mort de Louis X, il soutient le frère de ce dernier Philippe de Poitiers dont il est proche. Celui-ci, devenu le roi Philippe V, le nomme ensuite à son conseil étroit [3].

Après une éclipse sous le règne de Charles IV le Bel, Anseau revient sous Philippe de Valois au conseil royal, dont il est un membre éminent. Après 1335, il joue même un rôle clé dans le gouvernement du royaume, en tant que proche de Miles de Noyers, le principal conseiller.

Sénéchal* de Champagne, il participe aux renforcements des fortifications à l’est du royaume, dans le cadre des préparatifs à la guerre contre l’Angleterre. Son influence s’exerce également en matière financière, puisqu’il devient en 1338 l’un des présidents de la Chambre des comptes. Enfin, contrairement à la plupart des autres conseillers royaux, il semble avoir évité de s’endetter lors de son passage au pouvoir et avoir géré son patrimoine avec parcimonie.

En 1339, Philippe VI récompense sa longue carrière en le nommant maréchal de France [4].

Anseau de Joinville meurt en 1342 ou en 1343, à près de 80 ans.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Raymond Cazelles, La Société politique et la crise de la royauté sous Philippe de Valois, Bibliothèque elzévirienne, Paris, 1958

Notes

[1] Rimaucourt est une commune française, située dans le département de la Haute-Marne. Entre 1102 et 1174, les seigneurs de Reynel fondèrent un prieuré bénédictin et bâtirent une église, dédiée à saint Pierre et saint Paul.

[2] Reynel est une commune française, située dans le département de la Haute-Marne. Le village de Reynel est situé sur un éperon rocheux au confluent de deux talwegs. Reynel est situé à 30 km au nord de Chaumont (préfecture de la Haute-Marne). Erigée en comté en 757 par Pépin le Bref puis en marquisat par François II en 1560, Reynel, outre son château, posséda un prieuré, un chapitre, une léproserie, un hôpital. Du fait de sa situation stratégique, en bordure du Saint Empire romain germanique puis de la Lorraine, Reynel fut une ville forte avec fossés, remparts et tours. La ville fut le siège d’un archidiaconé et d’un bailliage.

[3] Le Conseil du roi était un ensemble d’organes collégiaux, institutionnalisés et permanents chargés de préparer les décisions du roi de France et de le guider de leurs avis.

[4] Depuis la création du titre, en 1185, il y a eu 342 maréchaux de France. L’office de maréchal n’est devenu militaire que depuis le début du 13ème siècle. Le premier à porter le titre de maréchal du roi de France avec une fonction militaire était Albéric Clément, seigneur de Mez, désigné par Philippe Auguste, en 1185. Après l’abolition de l’office de connétable par Richelieu en 1624, les maréchaux deviennent les chefs suprêmes de l’armée. Parfois le roi crée une charge de maréchal général des camps et armées du roi, qu’il confie au plus prestigieux de ses maréchaux.