Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Lucien de Samosate

dimanche 11 janvier 2015, par ljallamion

Lucien de Samosate (vers 120-ap.180)

Rhéteur et satiriste de Commagène

Gravure du buste de Lucien de Samosate par William FaithorneIl naquit à Samosate [1], dans la province romaine de Syrie, et mourut en Égypte. Il fut sculpteur puis avocat, et voyagea dans tout l’Empire romain.

Ses parents le destinaient à la profession de sculpteur, mais il abandonna le maître à qui on l’avait confié, frère de sa mère, dès la première leçon.

Il s’adonna tout entier à l’étude des belles-lettres, et il fut bientôt en état de tirer parti de ses talents. Jusqu’à l’âge de 40 ans, il se borna à plaider ou à donner des leçons de rhétorique, d’abord à Antioche, puis à Athènes. C’est alors qu’il commença à écrire pour le public et à voyager.

Il vint en Italie et y fit un assez long séjour. Il passa de là dans les Gaules, puis en Asie Mineure. Enfin, il se fixa en Égypte, où l’empereur Marc Aurèle lui assigna d’importantes fonctions administratives et judiciaires. C’est à Alexandrie probablement qu’il mourut, dans les premières années du règne de Commode.

Avant d’arriver aux honneurs, il avait déjà acquis fortune et renom. Ses écrits rencontraient du succès, et il recevait des sommes considérables pour les leçons et les déclamations qu’il faisait sur son passage, à la manière des sophistes [2] et des rhéteurs [3] du temps.

On lui attribue plus de 80 œuvres. Un ouvrage important écrit en dialecte ionien, De Dea Syria [4], décrit ce qu’il a connu du culte d’Atargatis à l’époque romaine, dans la ville sacrée d’Hiérapolis de Syrie [5]. Il inventa la forme du dialogue humoristique, entre le dialogue philosophique et la comédie. Ses dialogues les plus connus sont “les Dialogues des dieux et Dialogues des morts”.

Lucien est parfois considéré comme un des pères de l’esprit critique. Loin de s’en prendre aux seuls chrétiens, il démonte toutes sortes d’impostures magico religieuses. Ainsi, dans son“ Alexandre, ou le faux prophète”, il décrit et explique les pratiques et les tours de passe-passe d’Alexandre d’Abonotique.

Son Histoire véritable, où le personnage voyage sur la Lune, est parfois considérée comme une des premières œuvres de science-fiction, même si c’est plutôt un conte facétieux et qu’il n’y a aucune référence scientifique.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Lucien de Samosate/ Portail de la littérature/ Littérature grecque d’époque romaine

Notes

[1] Samosate ou Antioche de Commagène est une ancienne cité dont les ruines se situent près de la ville actuelle de Samsat, province d’Adıyaman, en Turquie, près de l’Euphrate.

[2] Un sophiste désigne à l’origine un orateur et un professeur d’éloquence de la Grèce antique, dont la culture et la maîtrise du discours en font un personnage prestigieux dès le 5ème siècle av. jc en particulier dans le contexte de la démocratie athénienne, et contre lequel la philosophie va en partie se développer. La sophistique désigne par ailleurs à la fois le mouvement de pensée issu des sophistes de l’époque de Socrate, mais aussi le développement de la réflexion et de l’enseignement rhétorique, en principe à partir du 4ème siècle av. jc, en pratique à partir du 2ème siècle ap. jc. dans l’Empire romain.

[3] La rhétorique est à la fois la science et l’art de l’action du discours sur les esprits. Le mot provient du latin rhetorica.

[4] La Déesse syrienne

[5] Hiérapolis est une station thermale créée vers la fin du 2ème siècle av. jc par la dynastie des Attalides. Elle est située au sommet de la colline de Pamukkale, bien connue pour ses sources chaudes et ses concrétions calcaires, à 15 km de la ville de Denizli en Turquie.