Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Boniface 1er

dimanche 9 novembre 2014

Boniface 1er (mort en 422)

42e pape de 418 à sa mort

À la mort du pape Zosime, le 26 décembre 418, le parti des diacres élit pour lui succéder l’archidiacre Eulalien , le 27 décembre. Or, le 28, les prêtres choisissent l’un des leurs, qui devient Boniface 1er. Il en résulte que, le 29 décembre les 2 hommes sont sacrés chacun de leur côté.

Pour trancher la question, l’empereur Honorius convoque un synode à Ravenne le 8 février 419 et interdit aux 2 prétendants d’entrer dans la ville de Rome. En fait, le synode hésitant laisse la décision à l’empereur.

Comme celui-ci semble prendre son temps, Eulalien s’impatiente et pénètre dans la cité de Rome pour y célèbrer les cérémonies de Pâques. Les troupes d’Honorius interviennent alors pour installer Boniface, tandis qu’Eulalien se console avec un évêché en Campanie il y meurt sans histoires en 423. Pour éviter le renouvellement du problème, Honorius promulgue une ordonnance disposant qu’en cas de double élection, aucun des 2 élus ne soit pape, mais que l’on procéderait à l’élection d’un 3ème.

Le choix de Boniface est assez heureux, car il rétablit la dignité pontificale écornée par son prédécesseur.

Il invoque, dans une lettre aux évêques de Thessalie [1] en 422, pour la première fois le terme de “principatus” pour désigner l’Eglise romaine.

Il retire son mandat à Patrocle d’Arles, nommé par Zosime métropolite des provinces de Vienne et Narbonne. Ceci rassure le clergé gaulois. Il parvient à convaincre l’empereur d’Orient, Théodose II, de rendre à la juridiction de Rome la province d’Illyrie [2], alors qu’il l’a précédemment remise au patriarche de Constantinople.

Il est l’auteur de décrets interdisant aux femmes, fussent-elles religieuses, de toucher les linges sacrés y compris pour les laver ou de venir à l’autel pour y brûler de l’encens. Il interdit également aux esclaves de devenir des clercs.

Il meurt le 4 septembre 422. Il est considéré comme saint par l’Église catholique romaine. Il est fêté le 4 septembre.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Boniface Ier/ Portail du catholicisme/ Papes de l’Église catholique

Notes

[1] La Thessalie est une région historique et une périphérie du nord-est de la Grèce, au sud de la Macédoine. Durant l’antiquité cette région a, pour beaucoup de peuples, une importance stratégique, car elle est située sur la route de la Macédoine et de l’Hellespont. Elle possédait un important port à Pagases. Le blé et le bétail sont les principales richesses de la région et une ressource commerciale vitale. La Thessalie est aussi l’une des rares régions de Grèce où l’on peut pratiquer l’élevage des chevaux, d’où l’importante cavalerie dont disposaient les Thessaliens.

[2] L’Illyrie est un royaume des côtes de la rive orientale de l’Adriatique, correspondant à peu près à l’Ouest de la Croatie, de la Slovénie et de l’Albanie actuelle. Les Illyriens apparaissent vers le 20ème siècle av. jc. C’est un peuple de souche Indo-Européenne qui comprenait des Dalmates et des Pannoniens. Vers -1300 ils s’établissent sur les côtes Nord et Est de l’Adriatique. Les Illyriens sont les premiers avec les Grecs, à s’installer dans les Balkans et constituent un immense Royaume. Au VIIe siècle av. J.-C. et VIe siècle av. J.-C., l’Illyrie subit une forte héllénisation du fait de ses relations avec les Grecs, qui y ont fondé des comptoirs.