Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Proxène de Thèbes

dimanche 19 octobre 2014

Proxène de Thèbes

Général grec de Cyrus

Originaire de Thèbes en Béotie [1], Proxène devint l’élève de Gorgias. Il promit à son ami Xénophon des efforts afin que le Perse Cyrus et lui soient en bons termes.

Xénophon et Proxène se rejoignirent à Sardes [2], où tous 2 servirent comme officiers. Tous 2 trompés sur le but réel de la campagne, ils menèrent non pas une marche perse contre l’Asie, mais une guerre de pouvoir entre Cyrus et son frère Artaxerxès II.

À la bataille de Counaxa [3], les Grecs repoussèrent les troupes perses mais Cyrus fut tué.

Tandis que Cléarque prenait la tête de la retraite des Dix Mille vers le nord, des contacts furent noués avec le satrape Tissapherne , et Cléarque tomba naïvement dans un piège.

Il fut décapité avec de nombreux officiers de son état-major, dont Proxène.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Proxène de Thèbes/ Portail de la Grèce antique/ Général de la Grèce antique

Notes

[1] La Béotie est une région de Grèce centrale. Elle est bordée par l’Attique au sud-est, par le golfe d’Eubée à l’est, par la Phthiotide au nord, par la Phocide à l’ouest et par le golfe de Corinthe au sud. La capitale moderne est Livadiá, mot qui signifie prairie, pâturage, une réalité économique emblématique de la région. La capitale antique était Thèbes (actuelle Thiva).

[2] Sardes est une ancienne ville d’Asie Mineure, capitale de la Lydie, sur la rivière Pactole, dans la vallée de l’Hermos.

[3] Counaxa ou Cunaxa, était au 5ème siècle av. jc un village de Perse, situé sur la rive gauche de l’Euphrate à 60 ou 90 km au nord de Babylone. Il était dominé, selon Xénophon, par un tell. On n’en connaît pas l’emplacement précis, qu’il faut rechercher dans la banlieue ouest de Bagdad, au sud-est de Falloudja. En 401 av. jc, elle fut le théâtre d’une bataille entre Artaxerxès II Mnèmon et son frère, Cyrus le Jeune, au cours de laquelle ce dernier fut vaincu et tué. Ses mercenaires grecs effectuèrent alors la fameuse retraite des Dix Mille, contée dans l’Anabase de Xénophon.