Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Salomé dite Salomé II

lundi 14 juillet 2014

Salomé dite Salomé II

Princesse juive du 1er siècle

Salomé avec la tête de saint Jean-Baptiste par Lucas Cranach l'Ancien (Musée des Beaux-Arts (Budapest)Fille de Hérodiade et de Hérode fils d’Hérode , elle épouse en première noce son oncle (le demi-frère de son père) Hérode Philippe II , puis Aristobule de Chalcis , roi d’Arménie Mineure.

Sa mère quitte son mari Hérode II, fils d’Hérode, pour se marier avec le frère de celui-ci, Hérode Antipas , qui est tétrarque de Galilée.

Dans les Évangiles, Jean-Baptiste dénonce le remariage d’Hérodiade avec Hérode Antipas.

Pour être nommé à la tête de la tétrarchie de Philippe par l’empereur, Antipas a imaginé conforter sa position en se mariant avec Hérodiade, la mère de Salomé.

Celle-ci décide de se séparer de son mari encore vivant, ce qui fait scandale dans la région dès que ce projet est révélé. Ils conviennent qu’elle cohabitera avec lui dès qu’il sera rentré de Rome et surtout qu’il répudierait la fille de Arétas , avec laquelle Antipas était marié.

La manœuvre semble habile car Hérodiade descendant à la fois de Hérode le Grand et des Hasmonéens, est d’une lignée, nettement plus assurée que la sienne et une union matrimoniale pourrait renforcer la prétention d’Antipas à obtenir le titre royal de la part de l’empereur. La mère de Salomé est aussi la sœur du futur Hérode Agrippa 1er , adversaire potentiel d’Antipas, qui d’ailleurs gagnera finalement ce combat d’influence lorsque Caligula lui donnera les territoires de l’ancienne tétrarchie de Philippe, augmenté de la principauté de Chalcis, avec le titre de roi de Batanée en 37.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Salomé dite Salomé II/ Portail du christianisme/ Dynastie hérodienne