Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Paul de Tarse dit Saint Paul

jeudi 19 janvier 2017, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 1er août 2011).

Paul de Tarse dit Saint Paul (10-65)

Paul de Tarse dit Saint Paul

Né à Tarse [1], en Cilicie [2], il est l’une des figures principales du christianisme, par le rôle qu’il a joué dans son expansion initiale, et par son interprétation de l’enseignement de Jésus. Connut d’abord sous le nom de Saül, cet intellectuel de religion juive, citoyen romain, se montra d’abord hostile aux disciples de Jésus, jusqu’à sa conversion après une illumination sur le chemin de Damas.

Après sa conversion, il séjourne quelque temps à Damas, puis en Arabie, puis à Jérusalem, Tarse, avant d’être invité par Barnabé à Antioche [3]. C’est de cette ville qu’il partira pour ces voyages missionnaires.

Baptisé vers 32, il évangélisa l’Asie Mineure [4] entre 44 et 47, la Macédoine et la Grèce entre 50 et 52 et y fonda des communautés. Arrêté en 58 à Jérusalem, il fut transféré à Rome en 60, ou il pu continuer son apostolat.

Arrêté de nouveau en 66, il fut décapité.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Imago Mundi/Saint Paul (apôtre)/, le petit mourre édition Bordas 2004 p 997

Notes

[1] Tarse est située sur la rivière Tarsus. À l’origine, Tarse était un port maritime important. Aujourd’hui, ce port se trouve à une quinzaine de kilomètres à l’intérieur des terres, à cause d’un envasement important. D’origine hittite, comme la plupart des villes de Cilicie, Tarsus fut tour à tour assyrienne, perse, grecque, romaine, byzantine, arabe, arménienne et, pour terminer, ottomane et turque. Tarse est la ville natale de saint Paul, dit de Tarse, un juif et citoyen romain du nom de Saül.

[2] La Cilicie est une ancienne province romaine située dans la moitié orientale du sud de l’Asie Mineure en Turquie. Elle était bordée au nord par la Cappadoce et la Lycaonie, à l’est par la Pisidie et la Pamphylie, au sud par la Méditerranée et au sud-est par la Syrie. Elle correspond approximativement aujourd’hui à la province d’Adana : région comprise entre les monts Taurus, les monts Amanos et la Méditerranée. Vers 27, sous l’empereur Tibère, la Cilicie est rattachée à la province de Syrie. Certaines parties de la région restent néanmoins dirigée par des souverains locaux jusqu’à l’annexion complète par Vespasien en 74. La province est suffisamment importante pour qu’un proconsul y soit nommé.

[3] Antioche est une ville de Turquie proche de la frontière syrienne, chef-lieu de la province de Hatay.

[4] L’Anatolie ou Asie Mineure est la péninsule située à l’extrémité occidentale de l’Asie. Dans le sens géographique strict, elle regroupe les terres situées à l’ouest d’une ligne Çoruh-Oronte, entre la Méditerranée, la mer de Marmara et la mer Noire, mais aujourd’hui elle désigne couramment toute la partie asiatique de la Turquie