Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Eurysthée

lundi 12 mars 2018 (Date de rédaction antérieure : 15 avril 2014).

Eurysthée

Personnage de la mythologie grecque-Roi de l’Argolide

Fils de Sthénélos et de Nicippé ou Ménippé, il est l’ami d’Héraclès, qui est son esclave pendant ses 12 travaux.

Eurysthée hérite de l’Argolide [1].

Héraclès, dans un accès de folie tue son épouse Mégara et leurs enfants. L’oracle de Delphes [2], ordonne au héros de se mettre au service d’Eurysthée et d’accomplir 12 travaux. Jaloux de la puissance et de la force d’Héraclès, ainsi que de ses droits au trône de l’Argolide, Eurysthée lui impose une suite d’exploits si formidables que seul un véritable fils et protégé de Zeus peut les mener à bien. Eurysthée, d’autre part fait preuve de lâcheté. Lorsque Héraclès lui apporte la peau du lion de Némée [3], il se cache dans une jarre en bronze. À la suite de cela, il défend à Héraclès de pénétrer dans la ville et lui envoie son oncle Coprée, un héraut, lui porter ses ordres.

Eurysthée refusera par 2 fois de reconnaître le travail accompli par Héraclès. Ainsi, Héraclès devra accomplir 2 travaux en plus des 10 imposés au départ.

Après l’apothéose d’Héraclès sur l’Olympe [4], Eurysthée continue de le persécuter à travers ses descendants.

Céyx , le roi de Trachis [5], refuse de leur accorder sa protection, car Eurysthée l’a attaqué, lui ordonnant de les lui livrer. Les descendants s’enfuient en Attique. Démophon, le fils de Thésée , les installe à Marathon [6] et livre bataille à Eurysthée avec succès. Ce dernier s’enfuit de l’Attique, et le fils d’Héraclès, Hyllos , tue ses persécuteurs aux Roches Scironniennes, dans l’isthme de Corinthe [7].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/ Eurysthée/ Portail de la mythologie grecque/ Roi de Mycènes

Notes

[1] L’Argolide est une péninsule de Grèce, bordée au nord par le golfe Saronique et au sud par le golfe Argolique, située dans la péninsule du Péloponnèse. Elle est constituée d’une série de collines calcaires, couvertes de pinèdes et olivettes. Les plaines côtières sont fertiles. On y cultive les orangers et les agrumes.

[2] L’oracle est la réponse donnée par un dieu à une question personnelle, concernant généralement le futur. De tels oracles ne peuvent être rendus que par certains dieux, dans des lieux précis, sur des sujets déterminés et dans le respect de rites rigoureusement respectés : la prise d’oracle s’apparente à un culte. L’interprétation des réponses du dieu, qui s’exprime de diverses manières, demande parfois un apprentissage et l’oracle nécessite, en général, une interprétation heuristique, il s’agit souvent d’une parole énigmatique, sibylline (Sibylle était une prêtresse d’Apollon et une oracle, dans la mythologie grecque).

[3] Dans la mythologie grecque, le lion de Némée est une créature fantastique tuée par Héraclès au cours de ses travaux.

[4] Le mont Olympe est la plus haute montagne de Grèce, avec un sommet à 2 917 mètres. Elle fait partie de la chaîne du même nom. L’Olympe est traditionnellement le domaine des dieux de la mythologie grecque.

[5] Trachis est un dème de Grèce antique, au sud du fleuve Spercheios, peuplée par les Maliens. Sa principale ville était aussi dénommée Trachis ; elle fut renommée en 426 av.jc Héraclée de Trachis (en latin Heraclea Trachinia). Elle était située à l’ouest des Thermopyles, et juste au sud du golfe maliaque.

[6] Marathon est un important dème de l’Athènes antique de la côte nord-est de l’Attique, aujourd’hui devenue Marathon, une ville de Grèce. D’après la tradition, Marathon aurait été fondée par Xouthos, fils d’Hellen. Marathon est associée à la geste de Thésée. Il y triomphe du taureau crétois qui dévastait les campagnes. Il y conclut son pacte d’amitié avec Pirithoos. Il y est rejoint par les Héraclides

[7] L’isthme de Corinthe est une bande de terre reliant le Péloponnèse à l’Hellade, c’est-à-dire la Grèce continentale. Il est baigné par la mer Ionienne (golfe de Corinthe) à l’ouest et la mer Égée (golfe Saronique) à l’est. Selon la mythologie grecque, il fut disputé par Hélios et Poséidon. Égéon, une divinité marine de la mer Égée, fut appelé pour arbitrer le conflit. Il donna raison à Poséidon.