Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Hamilcar de Giscon

mardi 29 octobre 2013

Hamilcar de Giscon (vers 524-vers 469)

Général et homme politique carthaginois

Fils d’un aristocrate carthaginois, il passe son enfance dans le domaine familial à Giscon, d’où le nom qu’il transmettra à ses descendants.

À 20 ans, il se lance dans une carrière politique et il est très vite méprisé des autres aristocrates de la ville en raison de ses réformes proches du peuple. Il se présente à l’élection du nouveau Basileus [1] mais il n’est élu qu’à la 3ème tentative.

En 484, il part pour la Sicile et commence le siège d’Himère avec une immense armée de 100 000 hommes. Mais le siège connaît des difficultés et Hamilcar ne reprend le siège qu’en 480.

Nouvelle impasse pour Hamilcar puisqu’il est battu par Gélon, le tyran de Syracuse et Théron, tyran d’Agrigente, devant la ville.

De retour à Carthage, il s’attire de nombreux ennemis et voit les dettes s’accumuler. Il vend sa propriété et essaye une série de réformes. Mais en 478, lors d’un complot organisé par des aristocrates, il est accusé de trahison avec les Siciliens et condamné à l’exil.

Poursuivi par ses ennemis, il se réfugie aux Baléares et meurt dans la misère vers 469. Ses descendants, notamment Hannibal de Giscon, chercheront à venger la honte imposée à son père par les Siciliens.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Portail de l’histoire/ Général carthaginois/

Notes

[1] Basileus signifie « roi » en grec ancien. L’étymologie du mot reste peu claire. Si le mot est originellement grec mais la plupart des linguistes supposent que c’est un mot adopté par les Grecs à l’âge du bronze à partir d’un autre substrat linguistique de Méditerranée orientale, peut-être thrace ou anatolien.