Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Hannibal de Giscon

dimanche 22 septembre 2013, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 25 juillet 2011).

Hannibal de Giscon (vers 471-406 av.jc)

Général carthaginois

Le temple E de Sélinonte.

Il fut élu par le sénat carthaginois comme commandant des armées et gouverneur de l’épicratie [1] punique de Sicile en 411. Il est désireux de venger son grand-père Hamilcar vaincu devant Himère [2] par les Grecs de Sicile en 480.

En 409, sous de faux prétextes, il marche avec son armée vers la ville de Sélinonte [3] et s’allie avec Ségeste [4], rivale de Sélinonte. Sans renforts, la ville est facilement prise et détruite. La population est en partie exterminée.

Au mois de mai, il assiège Himère et bat les renforts venus de Syracuse, commandés par Dioclés . il fait raser la ville d’Himère en hommage à son grand-père. La frontière entre l’épicratie carthaginoise et la zone de domination grecque est donc stabilisée à hauteur d’Agrigente [5]. Il oblige les cités grecques conquises à payer un impôt à Carthage.

La paix est alors déclarée. Mais Hermocrate , avec l’aide de Denys, reconstruit la ville de Sélinonte en 406.

Âgé de 65 ans, il part pour Agrigente avec son fils Bomilkar et son neveu Himilcon , et installe le siège devant la cité. Mais la peste se répand dans le camp carthaginois. IL meurt 2 semaines après le début du siège, son fils Bomilkar décédant quelques jours plus tard. Le commandement revient à Himilcon.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Portail du monde antique/ Général carthaginois/

Notes

[1] L’épicratie de Carthage est le nom donné au territoire soumis militairement à la cité punique. Elle doit être distinguée de l’éparchie sicilienne de Carthage.

[2] Himère a été fondée par Zancle (Messine) vers 648 av. jc Carthage, qui tente de s’en emparer, y est vaincue en 480 av. jc par Gélon, tyran de Syracuse. Mais en 409 av. jc, la ville est prise par les Carthaginois qui massacrent la population et détruisent totalement la cité.

[3] Sélinonte ou Sélinous est une ancienne cité grecque côtière du sud de la Sicile, fondée au 7ème siècle av. jc par des colons mégariens.

[4] Ségeste est une ancienne cité grecque, aujourd’hui un important site archéologique, situé à l’ouest de la Sicile, en Italie. Il se trouve sur le mont Bàrbaro, sur la commune de Calatafimi-Segesta, à une dizaine de kilomètres de Alcamo et de Castellammare del Golfo.

[5] Agrigente, dont le nom antique est Akrágas, fut fondée en 582 av. jc par la cité de Géla (elle-même colonie grecque fondée par Rhodes et les Crétois), sur le site de la ville actuelle. La cité connaît une expansion géographique au 6ème siècle av. jc sous la direction des tyrans.