Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Antoine Forqueray

jeudi 27 août 2015, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 9 mai 2013).

Antoine Forqueray (1672-1745)

Compositeur et gambiste français

Antoine Forqueray Compositeur et gambiste français

Né à Paris, fils d’un violiste de la cour royale Michel Forqueray. La famille Forqueray est issue de Chaumes-en-Brie en Seine-et-Marne.

Il attira l’attention de Louis XIV lorsque enfant il joua de la basse de violon à son souper en 1687 et entre chez les pages. Devenu gambiste virtuose, il fut nommé Musicien ordinaire de la chambre du roi en fin 1689.

Étant donné son talent exceptionnel, on estima que l’instrument qui lui convenait le mieux était la basse de viole, et à la cour son jeu rivalisa bientôt avec celui de son contemporain plus âgé Marin Marais . Mais contrairement à Marais, il se consacra souvent au répertoire italien, en particulier à la sonate pour violon.

En 1697 il se marie avec Henriette-Angélique Houssu claveciniste et fille d’un organiste. Ils séjournent quelques temps à la cour du prince de Carignan où naît leur fils Jean-Baptiste . Jusqu’en 1710, il est accompagné de sa femme, claveciniste, dans ses récitals. Il va ainsi souvent à la cour du Château de Sceaux [1], en compagnie de cette dernière et de Robert de Visée ou il est convié par la duchesse du Maine Louise-Bénédicte de Bourbon pour y jouer. Il participe aux fêtes des Grandes Nuits de Sceaux [2] dans le cercle des chevaliers de l’Ordre de la Mouche à Miel [3].

Mais le couple se sépare en 1710, 11 ans après la naissance de leur fils Jean-Baptiste. Il enseigne la musique au jeune duc d’Orléans.

Il se retire à Mantes-la-Jolie en 1730 où il est mort en 1745. Il laisse environ 300 pièces pour viole et basse. Son fils publiera ses œuvres pour viole de gambe ainsi que ces mêmes pièces adaptées au clavecin, en 1747.

Marin Marais et Antoine Forqueray ont été, à égalité, considérés par leurs contemporains comme les deux plus grands virtuoses de la viole.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Universalis/ Musique baroque/ Antoine Forqueray

Notes

[1] Au début du 17ème siècle, les Potier de Gesvres, seigneurs de Sceaux depuis 1597, font construire un château de style Henri IV ou Louis XIII. C’est une famille de bourgeois qui finiront par devenir ducs : ducs de Tresmes et ensuite ducs de Gesvres. Sceaux est érigée en châtellenie en 1612 et en baronnie en 1619-1624 pour le fils cadet de Louis, Antoine Potier de Sceaux, greffier des ordres du Roi. En 1670, Jean-Baptiste Colbert, contrôleur général des finances de Louis XIV, qui souhaite disposer d’un domaine près de Paris et non loin de Versailles, pour y établir sa maison de campagne, achète la terre de Sceaux aux trois héritiers de René Potier, marquis de Gesvres, duc de Tresmes.

[2] Les Grandes Nuits de Sceaux est un ensemble de fêtes et divertissements donnés par Louise Bénédicte de Bourbon en son château de Sceaux entre 1705 et 1753.

[3] L’ordre de la Mouche à miel est un ordre de chevalerie créé en 1703 par Louise-Bénédicte de Bourbon, duchesse du Maine pour attacher à sa personne la cour qu’elle avait rassemblée au château de Sceaux.