Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 2ème siècle > Gaius ou Lucius Fulvius Plautien

Gaius ou Lucius Fulvius Plautien

jeudi 23 octobre 2014, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 25 février 2013).

Gaius ou Lucius Fulvius Plautien (vers 150-205)

Buste du consul et préfet du prétoire Gaius Fulvius Plautianus. Aujourd'hui, situé dans la rotonde du Museo Pio Clementino-, Musées du Vatican.Il était originaire de Leptis Magna [1], au sud-est de Carthage. Il était cousin de la mère et ami de longue date de l’empereur Lucius Septime Sévère.

Il fut nommé préfet commandant de la garde prétorienne en 197. En raison de leur amitié, Sévère récompensa Plautien avec les honneurs divers, y compris un siège au Sénat romain et le consulat en 203.

Il aida Sévère dans l’administration de l’empire et devint très riche et puissant. Sévère fit de lui son commandant en second. En 202, Plautien maria sa fille Publia Fulvia Plautilla avec Caracalla premier fils de Sévère dans Rome.

Le mariage entre Caracalla et Plautille Publia Fulvia ne fut pas heureux. En fait, Caracalla haïssait Fulvia et son père, menaçant de les tuer après être devenu seul empereur. Lorsque Plautien découvrit cela, il commença à comploter pour renverser la famille de Sévère.

Lorsque la trahison de Plautien fut découverte, la famille impériale le convoqua au palais et ordonna sa mort, le 22 Janvier 205. Après sa mort, la propriété de Plautien fut confisqué, son fils, sa fille et petite-fille furent exilés en Sicile , puis plus tard à Lipari [2] et son nom fut effacé des monuments publics. Son fils, sa fille et sa petite-fille furent étranglés sur ordre de Caracalla au début de 212.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Gaius Fulvius Plautien/Traduction par mes soins

Notes

[1] Leptis Magna ou Lepcis Magna, était une des villes importantes de la république de Carthage. Sous Dioclétien, en 303, lors de la partition de l’Afrique Proconsulaire, elle devient la capitale de la nouvelle province, la Tripolitaine.

[2] Lipari est la plus grande des îles Éoliennes dans la mer Tyrrhénienne. Elle appartient à l’Italie et se trouve dans la province de Messine. Dans l’Antiquité, elle portait le nom de Lipara