Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Gaius Octavius

vendredi 6 mars 2015 (Date de rédaction antérieure : 31 juillet 2011).

Gaius Octavius (mort en 59 av.jc)

Homme politique romain

Père d’Octave, il descend d’une vieille et riche famille de l’ordre équestre, pour laquelle il fut le premier représentant au sénat romain.

Son grand-père combattit en tant qu’officier lors de la 2ème Guerre punique [1]. Son père était magistrat et a vécu jusqu’à un âge avancé. Comme son père, il a payé les électeurs aux élections. Après sa préture, il est devenu gouverneur de Macédoine [2].

Sur le chemin de la Macédoine, il fut chargé par le sénat de mater une rébellion d’esclaves, qui avaient précédemment participé aux rébellions sous Spartacus et Catilina. Il est apparu comme un administrateur compétent, gouvernant "courageusement et avec justesse", cela inclut la victoire lors d’une bataille contre des tribus thraces [3]. Cicéron avait une haute estime pour sa politique diplomatique. Octavius mourut à Nola [4], sur le chemin de Rome, pour devenir consul en 59.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de François Hinard (dir.), Histoire romaine. Tome I, Des origines à Auguste,Fayard, 2000

Notes

[1] La 2ème Guerre punique, (218-202 av. jc) est le 2ème des trois conflits connus sous le nom de guerres puniques, qui opposent Rome à Carthage. Plus précisément, ce conflit a lieu au 3ème siècle av. jc, de 219 à 203 av. jc en Europe, puis de 203 à 202 av. jc en Afrique.

[2] Le royaume de Macédoine était un État antique du nord de la Grèce antique, qui exista entre le milieu du 7ème siècle av. jc et 168 av. jc. Avec Alexandre le Grand, il est à l’origine de l’expansion de l’hellénisme en Asie à la fin du 4ème siècle av. jc. Son territoire correspond aujourd’hui à peu de choses près au nord-est de la Grèce (Macédoine grecque).

[3] La Thrace désigne une région de la péninsule balkanique partagée entre la Grèce, la Bulgarie et la Turquie ; elle doit son nom aux Thraces, la peuplade qui occupait la région dans l’Antiquité. Au 21ème siècle, la Thrace fait partie, à l’ouest, de la Grèce, Thrace occidentale, au nord, de la Bulgarie et, à l’est, de la Turquie, Thrace orientale.

[4] Nola est le « chef lieu » de l’Agro nolain, un territoire historique partagé entre les actuelles provinces de Naples et d’Avellino. Lors de la Guerre sociale, elle fut livrée par un traître aux Samnites, qui parvinrent à la défendre jusqu’à ce que Marius, leur allié, fût vaincu par Sylla. Ce dernier soumit la ville et tout le Samnium en 80 av.jc. Sept ans plus tard, Spartacus et ses hommes devaient à leur tour dévaster le pays, ce qui détermina par la suite les empereurs Auguste et Vespasien à y fonder des colonies romaines. Nole, malgré la perte de rayonnement qui s’ensuivit, n’en garda pas moins le statut de municipe, ainsi que ses institutions locales et l’usage de la langue osque. L’empereur Auguste, qui en avait fait une colonie romaine, y mourut en l’an 14 de notre ère