Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

L’Inquisition

jeudi 22 novembre 2012

L’Inquisition

L’inquisition cesse au Languedoc avec la fin de l’hérésie cathare. L’inquisition espagnole du 13ème au 19ème siècle sera instituée en 1478 à la demande des souverains espagnols Ferdinand et Isabelle qui veulent s’assurer de la sincérité des convertis juifs appelés conversos et des maures convertis appeler morisques parce qu’ils veulent faire de l’unité de la foi le ciment national. Ils obtiennent que l’inquisition ne dépende plus du pape mais d’une instance espagnole, présidée par le Grand Inquisiteur d’Espagne dont le plus tragiquement célèbre devait être le dominicain Tomas de Torquemada. Les juifs en 1492 et les maures en 1525 furent contraints à la conversion ou à l’exil par les souverains catholiques d’Espagne et ensuite surveillés par l’inquisition. Les morisques se révoltèrent en 1569 et furent sévèrement réprimés puis exilés au Maghreb. C’est lorsque l’inquisition est aux mains des rois et des empereurs qu’elle va faire un grand nombre de victimes. On retrouvera l’inquisition à la poursuite des protestants en Italie et en Espagne à la fin du 14ème siècle. L’inquisition menacera également le jeune Ignace de Loyola fondateur de la Compagnie de Jésus. Les grands procès de sorcellerie commenceront au 15ème siècle comme celui de Gilles de Rais en 1440 et atteindront un point culminant au 17ème siècle avec les affaires de Loudun, Louviers, Nancy.

Édit d’expulsion des juifs d’Espagne (1492)

Persécution des sorcières

Dans la même période, la persécution à lieu aussi contre les adeptes de la sorcellerie. Vrai ou pas, les sorcières et la sorcellerie, étaient un phénomène traduit par les auteurs du 15ème siècle et des siècles suivants. Ces documents nous indiquent leur modes de pensée, et également leur attitudes envers les femmes. Un fait est certain, beaucoup de femmes et d’hommes, furent persécuter et mourus après d’intenses souffrances en raison de l’intolérance. Le pape Innocent VIII par la bulle de 1484, encourage la lutte contre une certaine croyance au sujet des sorcières et admet l’emploi de la torture pour produire un confession.

Bulle pontificale du pape innocent VIII

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Imago Mundi/ L’Inquisition