Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Alexandre Hélios

mercredi 1er juin 2016 (Date de rédaction antérieure : 30 juillet 2011).

Alexandre Hélios (40 av jc)

Roi d’Arménie de 34 av jc à 30 av jc

Alexandre Hélios Roi d'Arménie de 34 av jc à 30 av jc

Fils aîné de Cléopâtre et de Marc Antoine, frère jumeau de Cléopâtre et frère aîné de Ptolémée. Il est marié par ses parents avec Jotapé, une fille d’Artavazde 1er de Médie-Atropatène [1], roi de Sophène ou Arménie mineure [2]. Il est nommé roi d’Arménie après l’exécution d’Artavazde II par sa mère, ce dernier étant la cause du désastre de l’expédition d’Antoine contre les Parthes [3].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Gérard Dédéyan (dir.), Histoire du peuple arménien, Toulouse, Éd. Privat,‎ 2007 (1re éd. 1982), 991 p. [détail de l’édition] (ISBN 978-2-7089-6874-5)

Notes

[1] L’Atropatène correspond au nord de la satrapie de Médie de l’ancien empire perse, aujourd’hui l’Azerbaïdjan iranien. Située dans la Médie septentrionale, la région reçoit son nom d’Atropatès, dynaste achéménide rallié à Alexandre le Grand, qui s’y rend indépendant, Peithon recouvrant le reste de la satrapie de Médie. Elle a pour ville principale Gaxeca (Taures).

[2] L’Arménie Mineure ou Arménie Inférieure, également Petite-Arménie couvre les régions autrefois peuplées d’Arméniens situées à l’ouest et au nord-ouest du royaume d’Arménie. Cette couverture géographique a quelque peu varié avec le temps. Durant l’Antiquité, l’Arménie Mineure connaît une lignée arménienne de rois, ultérieurement remplacés par des rois désignés par Rome, dont le dernier est Aristobule ; la région est alors annexée à l’Empire romain.

[3] La Parthie est une région située au nord-est du plateau iranien, ancienne satrapie de l’empire des Achéménides, berceau de l’Empire parthe qui contrôle le plateau iranien et par intermittence la Mésopotamie entre 190 av.jc et 224 de notre ère. Les frontières de la Parthie sont la chaîne montagneuse du Kopet-Dag au nord, aujourd’hui la frontière entre Iran et Turkménistan, et le désert du Dasht-e Kavir au sud. À l’ouest se trouve la Médie, au nord-ouest l’Hyrcanie, au nord-est la Margiane et au sud-est l’Arie. Cette région est fertile et bien irriguée pendant l’antiquité, et compte aussi de grandes forêts à cette époque.