Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > Jean V de Bueil dit le fléau des Anglais

Jean V de Bueil dit le fléau des Anglais

dimanche 6 juin 2021, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 17 septembre 2012).

Jean V de Bueil dit le fléau des Anglais (1405-1478)

Comte de Sancerre

Sceau de Jean V de Bueil.Ancien compagnon de Jeanne d’Arc, Jean de Bueil, reçoit la charge d’amiral de France [1]. Il s’agissait d’une dignité et non d’un grade dans la marine.

Mais l’amiral possédait des pouvoirs étendus, tant sur la marine de guerre que sur le commerce maritime, de même que le droit de justice sur sa juridiction que constituait l’amirauté.

Comte de Sancerre [2] en 1451, vicomte de Carentan [3] en 1450, seigneur de Bueil, Montrésor, Château-la-Vallière, Vaujours, Ussé, Saint-Calais, et Vailly. Capitaine de Tours en 1428, capitaine général du roi en Anjou [4] et Maine [5], capitaine de l’une des compagnies d’ordonnance en 1445, amiral de France en 1450.

Il fut présent au côté de Jeanne d’Arc à Orléans, Jargeau [6], Meung-sur-Loire [7], Beaugency [8], Patay [9], Reims, Paris.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de histoire de Jean de Bueil, Le Jouvencel : suivi du Commentaire de Guillaume Tringant, édition critique par Michelle Szkilnik, Paris, Honoré Champion, coll. « Classiques français du Moyen Âge » (no 182), 2018, 754 p. (ISBN 978-2-74534-590-5)

Notes

[1] La dignité d’amiral de France a été créée en 1270 par Louis IX, au cours de la 8ème croisade. Sous l’Ancien Régime, l’amiral de France est titulaire d’un grand office de la couronne de France équivalent à celui du connétable de France. Chef en titre de la flotte royale, il n’a en réalité qu’un pouvoir limité. L’amiral de France a la charge des côtes de Picardie, de Normandie, d’Aunis et de Saintonge. Sa charge va s’étendre au début du 17ème siècle, à la Guyenne puis à la Provence. En temps de guerre, il est chargé de rassembler les navires marchands français pour constituer la flotte. Il doit armer, équiper et ravitailler les navires pour la course, donner les lettres de marque aux corsaires (la course est alors la forme principale de guerre maritime). En temps de paix, il s’occupe de l’entretien de la flotte royale, quand elle existe, mais surtout du commerce maritime et de la flotte marchande.

[2] Sancerre est une commune française située dans le département du Cher. Sancerre se situe à la limite orientale du département du Cher et de la région Centre-Val de Loire, limitrophe du département de la Nièvre et de la région Bourgogne dont elle est séparée par la Loire. Le canal latéral à la Loire traverse le territoire communal.

[3] Carentan est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, devenue le 1er janvier 2016 une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Carentan-les-Marais.

[4] Dans l’histoire de l’Anjou, le comté d’Anjou émerge au 10ème siècle en conséquence de la dislocation du royaume carolingien. Il devient l’une des plus importantes principautés du royaume de France aux 11ème et 12ème siècles. En 1204, le roi de France Philippe Auguste met la main sur le comté. Celui-ci retrouve une certaine autonomie à partir du règne de Saint Louis en tant qu’apanage. L’Anjou est érigé en duché au début de la guerre de Cent Ans.

[5] Le Maine est une région historique et culturelle française, correspondant à une ancienne province et dont la capitale est Le Mans. Le Maine fut aussi un comté et un duché. Ses limites correspondent historiquement depuis l’époque carolingienne jusqu’à la révolution à l’évêché du Mans de l’ancien régime.

[6] La bataille de Jargeau est un combat de la guerre de Cent Ans qui eut lieu dans l’ancienne province de l’Orléanais à Jargeau le 12 juin 1429 entre les armées française et anglaise.

[7] La bataille de Meung-sur-Loire se déroula le 15 juin 1429 durant la guerre de Cent Ans. Ce fut une des nombreuses batailles qui suivit le siège d’Orléans.

[8] La bataille de Beaugency s’est déroulée les 16 et 17 juin 1429. Ce fut l’une des batailles de Jeanne d’Arc. Peu après que le siège d’Orléans a été levé, les forces françaises reprennent les zones voisines de la Loire. Cette campagne fut la première offensive française soutenue depuis une génération au cours de la guerre de Cent Ans.

[9] La bataille de Patay est un événement majeur de la guerre de Cent Ans, qui s’est déroulé le 18 juin 1429 entre les armées française et anglaise. Bien que la victoire de Charles VII sur Henri VI d’Angleterre soit souvent mise au crédit de Jeanne d’Arc, l’essentiel du combat eut lieu à l’avant-garde de l’armée française