Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > Marie d’Anjou (1404-1463)

Marie d’Anjou (1404-1463)

samedi 20 mars 2021 (Date de rédaction antérieure : 12 septembre 2012).

Marie d’Anjou (1404-1463)

Marie d'Anjou Épouse de Charles VII

Épouse de Charles VII, c’est une femme pieuse et effacée. Elle vit dans l’ombre de son époux.

Ce dernier la délaisse. Elle a 13 enfants, de santé plutôt fragile. Elle meurt en revenant d’un pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle [1].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Xavier Hélary, « Marie d’Anjou (1404-1463), reine de France », dans Philippe Contamine, Olivier Bouzy et Xavier Hélary (dir.), Jeanne d’Arc : histoire et dictionnaire, Paris, Robert Laffont, 2012 (ISBN 2221109295)

Notes

[1] Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle ou pèlerinage de Compostelle est un pèlerinage catholique dont le but est d’atteindre le tombeau attribué à l’apôtre saint Jacques le Majeur, situé dans la crypte de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice (Espagne). Créé et instauré après la découverte des reliques de Jacques de Zébédée au début du 9ème siècle, le pèlerinage de Compostelle devient à partir du 11ème siècle un grand pèlerinage de la chrétienté médiévale. Mais c’est seulement après la prise de Grenade en 1492, sous le règne de Ferdinand d’Aragon et d’Isabelle la Catholique, que le pape Alexandre VI déclare officiellement Saint-Jacques-de-Compostelle lieu d’un des « trois grands pèlerinages de la Chrétienté », avec ceux de Jérusalem et de Rome.