Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Venceslas III de Bohême

Venceslas III de Bohême

dimanche 23 juin 2013, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 28 juillet 2012).

Venceslas III de Bohême (1289-1306)

Roi de Hongrie (1301-1305)-Roi de Bohême (1305-1306)-Roi de Pologne (1305-1306)

Fils du roi Venceslas II de Bohême et de Judith de Habsbourg, fille de l’empereur Rodolphe 1er. En 1298, il devient le fiancé de la fille du roi de Hongrie André III. Après la mort du dernier représentant de la lignée des Arpad, soutenu par son père et par la plus grande partie des magnats hongrois, il fut couronné roi de Hongrie le 27 août 1301, à Székesfehérvár [1], sous le nom de Ladislas V. Très vite, il doit faire face à une virulente opposition de Charles Robert et de ses partisans. Malgré l’aide militaire apportée par son père, il dut quitter Buda [2] pour la Bohême en 1304, chargeant un gouverneur de le représenter en Hongrie. N’ayant plus aucune autorité dans le pays, il abdiqua le 6 décembre 1305 au profit de Othon margrave du Brandebourg.

Lorsque son père décède le 21 juin 1305, il hérite des trônes de Bohême et de Pologne. Impopulaire en Bohême, il doit aussi affronter une forte opposition en Pologne, menée par Ladislas 1er le Bref et Henri III de Głogów. Le 8 août 1305, en échange de la région de Meissen, il cède la Poméranie de Gdańsk aux margraves du Brandebourg, pour s’assurer de leur soutien.

En route vers la Pologne pour revendiquer la couronne, à la tête d’une armée, il fut assassiné à Olomouc [3] le 4 août 1306. Avec sa disparition s’éteint aussi la dynastie des Premyslides.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de encyclopédie sur Prague et la culture tchèque/ Digital Guide/ Personnalités importantes/ Souverains et hommes politiques/ Venceslas III/ Le dernier roi de la dynastie des Přemyslides

Notes

[1] Székesfehérvár anciennement Albe Royale, est une ville de Hongrie, au Nord-Est du lac Balaton. Fondée en 972 par le Prince Géza, après son accession au pouvoir, le château de Székesfehérvár était destiné à défendre les marches de l’Europe contre l’Orient. À partir du premier roi chrétien de la Hongrie, Étienne 1er, les couronnements furent associés au nom de Fehérvár (le château blanc) jusqu’au 16ème siècle.

[2] L’ancienne ville de Buda sur la colline du même nom, forme avec Óbuda et l’ancienne Pest sur l’autre rive du Danube la ville de Budapest.

[3] Olomouc est une capitale régionale au centre de la Moravie, en République tchèque. Située sur les rives de la Morava, Olomouc est, avec Brno, le centre historique, politique, religieux et universitaire de la Moravie.