Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Constance de Hauteville dite Constance de Sicile

Constance de Hauteville dite Constance de Sicile

lundi 14 février 2022, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 13 mars 2012).

Constance de Hauteville dite Constance de Sicile (1154-1198)

Reine de Sicile

Constance de Hauteville dite Constance de SicileFille posthume du roi normand Roger II de Sicile, le roi Guillaume le Bon, la donne en mariage au prince impérial germanique Henri VI de Hohenstaufen, fils de l’empereur germanique Frédéric Barberousse en 1186.

La mort prématurée et sans descendance légitime de Guillaume le Bon en 1189 plonge le royaume siciliano-normand dans de graves problèmes de succession lorsque l’empire germanique prétend à l’héritage du royaume par mariage et Constance est un moment prisonnière du candidat normand, Tancrède de Lecce , couronné roi à Palerme [1] au début de l’année 1190. Capturée à Salerne [2], elle est ramenée à Palerme puis éloignée à Naples [3] avant d’être finalement libérée par son mari, Henri de Hohenstaufen, vainqueur de Tancrède et couronné enfin roi le 25 décembre 1194. Elle devient dès lors reine de Sicile [4].

Elle ne peut empêcher le pillage des richesses de l’île par les troupes germaniques et la sévère répression de son mari envers la noblesse normande.

Cependant, à la mort de ce dernier en 1197, elle renvoie un certain nombre de seigneurs germaniques installés dans le royaume.

Mère du futur roi de Sicile, Frédéric de Hohenstaufen, elle meurt peu de temps après son époux, le 27 novembre 1198, après avoir confié par testament la régence du royaume de Sicile au pape Innocent III.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Constance de Hauteville/ Portail de la Sicile/ Portail du Saint Empire romain germanique/ Catégories  : Impératrice du Saint Empire/ Reine de Sicile/ Maison de Hauteville

Notes

[1] Palerme est une ville italienne, chef-lieu et plus grande ville de la région Sicile Elle se situe dans une baie sur la côte nord de l’île.

[2] Salerne, en italien Salerno, est une ville italienne de la province de Salerne en Campanie. Capitale de la principauté de Salerne de 861 à 1076, elle fut prise en 1077 par Robert Guiscard. Choisie par les Normands comme capitale de l’Italie du Sud au 11ème siècle, la ville fut le creuset du style « normand arabo-byzantin » Salerne accueillit la plus ancienne université de médecine d’Europe, la Schola Medica Salernitana, la plus importante source de savoir médical en Europe au début du Moyen Âge.

[3] Naples est une ville d’Italie, chef-lieu de la région de Campanie. L’histoire de Naples s’étend sur plus de 28 siècles. Sous le nom de Parthénope, elle fut fondée durant l’Antiquité par la cité voisine de Cumes. Elle s’étend ensuite rapidement jusqu’à devenir un des principaux centres commerciaux, culturels, philosophiques et politiques de la Grande-Grèce puis de l’Empire romain. Après avoir été brièvement dépendante de l’Empire byzantin, elle devient autonome au sein du duché de Naples. Dès le 13ème siècle et pour ensuite plus de 600 ans, elle devient successivement la capitale du royaume de Naples puis du royaume des Deux-Siciles. Elle reste alors un des principaux centres de développement économiques et technologiques d’Europe jusqu’à son annexion au royaume d’Italie en 1860, date à laquelle elle entame un relatif déclin socio-économique.

[4] Le royaume de Sicile, également appelé royaume normand de Sicile, est créé en 1130 par Roger II sur l’île de Sicile, la Calabre, les Pouilles, et Naples. Ce royaume traverse plusieurs phases marquées par les dominations successives des Normands, des Souabes (autre nom pour la dynastie des Hohenstaufen, descendants de Frédéric de Souabe), des Angevins et des Aragonais. Le royaume de Sicile a dans le passé recouvert plusieurs zones géographiques différentes au fil du temps. Le royaume de Sicile ne s’est pas limité à la seule île de Sicile. Il a été l’objet de convoitises de la part des plus grandes familles européennes, qui se sont battues pour s’en assurer la possession. L’histoire du royaume a été particulièrement mouvementée, marquée par des assassinats, des guerres de succession, des séparations. Les rois de Sicile n’ont donc pas tous régné sur un territoire identique. On a même pu parler, lors des périodes au cours desquelles les royaume de Sicile et de Naples ont été réunis, de Royaume des Deux-Siciles