Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Zengi d’Imad dit Zangi ou Zengui

Zengi d’Imad dit Zangi ou Zengui

vendredi 5 juin 2015 (Date de rédaction antérieure : 17 février 2012).

Zengi d’Imad dit Zangi ou Zengui (1087-1146)

Il était le fils d’Aq Sunqur al-Hajib, gouverneur d’Alep [1] sous le Shah Malik.

Il s’illustra dans la Contre Croisade et tenta d’unifier la Syrie du nord ainsi que la région de Mossoul. Son oeuvre fut poursuivie par son fils, Nour ad-Din, adversaire redoutable du royaume chrétien de Palestine [2]. Mais lorsque Nour ad-Din mourut en 1171, il ne laissait qu’un fils de 11 ans, Ismaïl. Ce fut un officier kurde servant sous ses ordres, Salah ad-Din dit Saladin, qui lui succéda en même temps qu’il devenait sultan d’Egypte.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de histoire de Emad-Eddin Zenghi, appelé Sanguinus/Encyclopédie Imago Mundi/

Notes

[1] Alep est la ville principale du nord-ouest de la Syrie, chef-lieu du gouvernorat du même nom. C’est une des plus anciennes villes habitées au monde : elle existe déjà à l’époque paléo-babylonienne (2004-1595 av. jc), sous le nom de Halab. En 738 av. jc, elle est rattachée à l’Assyrie sous le nom de Halman. Elle est conquise par Alexandre le Grand en 333 av. jc et passe ensuite aux Séleucides, qui la rebaptisent Beroia. Elle est ensuite occupée par les Romains en 65 av. jc. Sous les Omeyyades, la ville connaît une certaine stagnation. En 944 où elle devient la capitale des Hamdanides. C’est l’âge d’or d’Alep. L’émir Sayf al-Dawla en fait un prestigieux centre littéraire et le point chaud de la lutte entre les musulmans et les Byzantins. En 962, Alep est prise et incendiée par Nicéphore Phocas. La ville est reprise et reconstruite mais ne recouvre pas sa splendeur. Elle passe ensuite aux Fatimides puis aux Seldjoukides. Possession du sultanat de Roum, elle est conquise en 1086 par Tutuş, émir de Damas, qui se proclame ensuite sultan seldjoukide de Syrie. À sa mort, ses émirats sont partagés entre ses deux fils, qui se détestent. Il va s’ensuivre une rivalité entre les deux émirats qui va survivre longtemps à l’extinction de la descendance de Tutuş.

[2] Le royaume de Jérusalem était un royaume chrétien créé en Orient en 1099 lors de la première croisade. Il s’agit de l’État latin d’Orient le plus méridional. Le royaume, à partir du règne de Baudouin 1er, s’étend sur la Palestine, dominant le littoral de Gaza et Daron jusqu’à Beyrouth. Vers l’intérieur, le royaume va jusqu’à la vallée du Jourdain. Plus tard, l’autre rive du Jourdain sera occupée jusqu’à la mer Rouge, formant la terre d’Outre Jourdain.