Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Eusèbe (Pape)

lundi 25 janvier 2021 (Date de rédaction antérieure : 14 février 2012).

Eusèbe (mort en 310)

31ème Pape de l’Église catholique du 18 avril 310 à sa mort le 17 août 310

Eusèbe 31ème Pape de l'Église catholique

Il fut le successeur de Marcel 1er . Son règne fut bref. Il semble d’après l’épitaphe de sa tombe que de graves dissensions intérieures avait lieu au sein de l’Église romaine pendant la persécution deDioclétien.

Sur ce point Eusèbe avait maintenu la politique de Marcel, qui était d’ailleurs celle que l’Église romaine avait adoptée après les persécutions de Dèce en 250/251. Les lapsi [1] ne devaient à jamais être exclus de la communion de l’Église, mais d’un autre côté, on ne pouvait les réadmettre qu’après qu’ils se soumettent à l’indispensable pénitence ( [2]).

À cette conception s’opposait à Rome une fraction minoritaire de Chrétiens sous la direction d’un certain Héraclius. Lui et ses partisans recommandaient-ils comme les Novatistes une interprétation plus rigoureuse de la loi ou exigeaient-ils au contraire plus d’indulgence, la chose n’est pas claire. La dernière interprétation, pourtant, est de loin la plus probable et dans cette hypothèse, Héraclius aurait été le chef d’un parti créé par d’anciens apostats et leurs partisans, qui réclamaient une réadmission immédiate dans le corps de l’Église.

Il est probable qu’Héraclius et ses partisans ont cherché à imposer par la force leur admission aux mystères sacrés, à la grande indignation des fidèles rassemblés à Rome autour d’Eusèbe. Tant et si bien que l’empereur Maxence finit par les exiler tous les deux.

Eusèbe fut ainsi déporté en Sicile [3], où il mourut peu après. Miltiade monta sur le trône papal le 2 juillet 311. Le corps de son prédécesseur fut rapporté à Rome, probablement dès 311 et le 26 septembre fut placé dans un cubiculum particulier des Catacombes de Calliste [4]. Le fait d’avoir fermement défendu la discipline ecclésiastique et d’avoir été banni lui valut d’être vénéré comme un martyr.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Élisabeth Paoli, « Eusèbe », dans Philippe Levillain (dir.), Dictionnaire historique de la Papauté, Fayard, 1994 (ISBN 9782213025377)

Notes

[1] Au cours des premiers siècles du christianisme, un lapsus, au pluriel lapsi, est un chrétien qui a renié sa foi par peur des persécutions.

[2] Eusebius miseros docuit sua crimina flere

[3] La Sicile est la plus grande île méditerranéenne. Avec une superficie de 25 708 km², c’est la région la plus étendue de l’Italie et son territoire est constitué de neuf anciennes provinces à leur tour partagées en 390 municipalités. Elle est également la seule région italienne à compter 2 des 10 villes les plus peuplées du pays : Palerme et Catane. Son chef-lieu est Palerme.

[4] La catacombe de Saint-Calixte se trouve parmi les plus grandes et les plus importantes de Rome. Elle est située sur la droite de la voie Appienne, après la petite église Santa Maria in Palmis. Plus de 500 000 chrétiens sont enterrés sous terre dont des dizaines de martyrs et 16 pontifes