Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Hasting ou Alsting

dimanche 23 octobre 2011, par ljallamion

Hasting ou Alsting (vers 810-893)

Chef Viking

Hasting ou Alsting Chef VikingConnu pour ses nombreuses expéditions dans l’empire franc, mais aussi en Méditerranée. Souvent mentionné comme un fils de Ragnar Lodbrok dans les chroniques Anglo-saxonnes.

Il rejoint les Vikings danois, et participe, sous la direction du chef prétendant au trône du Danemark Horic, aux raids de août 834 et août 835 contre Noirmoutier.Il devient chef indépendant ensuite, et se signale par des expéditions annuelles de pillage, n’hésitant pas à revenir là où il a subi un échec.

En 838 c’est la prise d’Amboise, puis en 843 il s’allie au comte Lambert, comte de Nantes et à Nominoé. Ils sont battus par le comte Renaud de Nantes à Messac, mais le surprennent et le tuent à la bataille de Blain

En 845, il effectue un raid sur la Loire et prend Ancenis, Angers, Saumur, Chinon, échec devant Tours. Il laisse un détachement dans un camp, et part chercher des renforts, qu’il obtient au thig du roi du Danemark Orich et revient notamment avec Bjorn Côtes-de-Fer.

En 846, il installe une base permanente sur l’île de Noirmoutier. Il confirme son alliance avec les Bretons et rend Nantes à Lambert.

En 848 il pille l’île de Ré, Melle, Blaye, Saintes, Angoulême et en Périgueux, Fronsac, Sainte-Foy, Agen, Montauban, mais échec devant Tarbes ou un groupe isolé de ses Vikings est exterminé par des paysans en rase campagne.

En 851, pillage de Blois et Orléans et en 852, pillage d’Angers, de Tours et de l’abbaye Saint Martin de Tours.

En 854, c’est la prise et l’incendie de Luçon. Il y est assiégé par un chef normand recruté par le comte de Poitiers, mais il négocie avec lui et peut s’échapper. Il est encore battu près de Poitiers par le fils de Charles le Chauve, venu en force.

Le 18 août 856, il prend Orléans et en 857, pillage systématique de la Touraine et du Poitou avec l’alliance de Pépin II d’Aquitaine. Poitiers est rançonnée En 858 il effectue un long raid contre les côtes de la péninsule ibérique, La Corogne, Porto, Lisbonne, Séville, Cordoue, Cadix, Algésiras, Malaga, Alméria, Aguilas, Nador au Maroc et les îles Baléares. Puis, il hiverne en Camargue. En 859, pillage de Narbonne, Agde, Tarragone, Barcelone, Arles, Marseille et de quelques villes italiennes dont Luna en Étrurie. 2ème hivernage en Camargue. En 860, lors du passage du détroit de Gibraltar, une flotte arabe attend les Vikings, plusieurs drakkars sont coulés.

En 862, pillage de Clermont-Ferrand, Limoges, Toulouse. Puis en 863 sac d’Angoulême. Le 4 octobre, le comte d’Angoulême Turpion est battu et tué, expéditions jusqu’à Limoges, Périgueux, Poitiers. En 864 il remonte la Garonne. En février 865, pillage d’Orléans, de l’abbaye de Fleury, de Poitiers. Tentative sur Le Mans, mais il est battu par les comtes francs de la région.

En 866, pillage du Mans. Hasting est rattrapé par les Francs et battu à la bataille de Brissarthe. Mais il parvient à s’échapper et Robert le Fort est tué. En 870 il subit un échec devant Angers, encerclé, il capitule. En 872, c’est la prise d’Angers, qu’il occupe. Il est assiégé par l’armée de Charles le Chauve. Les Bretons de Salomon de Bretagne battent les Francs de Charles le Chauve, et forcent les Vikings d’Hasting à capituler en détournant la rivière Maine, qui mettent les drakkars à sec.

En 879, Hasting est battu par Carloman et en 882 il accepte de devenir comte de Chartres et participe en 886 à une expédition en Flandres.

En 892, il vend le comté de Chartres pour équiper une flotte de 80 navires et partir à l’assaut de l’Angleterre, mais disparaît l’année suivante dans la Manche.