Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 9ème siècle > Guillaume de Gellone ou Guillaume d’Aquitaine dit Saint Guilhem

Guillaume de Gellone ou Guillaume d’Aquitaine dit Saint Guilhem

mercredi 31 décembre 2014, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 11 octobre 2011).

Guillaume de Gellone ou Guillaume d’Aquitaine dit Saint Guilhem (vers 752-vers 814)

Comte de Toulouse, duc d’Aquitaine et marquis de Septimanie

Guillaume d'Aquitaine prend Nîmes en ayant caché ses hommes dans des tonneaux de vin. Bibliothèque de Boulogne-sur-Mer.Petit-fils deCharles Martel par sa mère Aude et fils de Thierry 1er, comte d’Autun et de Alda. Il succède en 790 au comte de Toulouse Chorson qui a été enlevé par les Basques en 787.

Il tient tête aux Basques, puis résiste aux incursions maures mais il est vaincu en 793 sur les rives de l’Orbieu près de Narbonne. Sa résistance opiniâtre pousse cependant les Maures à se retirer. Par la suite, il reprend l’offensive, fait la conquête d’une marche d’Espagne dont il devient comte, et prend Barcelone en 801.

Ayant retrouvé son ancien ami d’enfance Saint Benoît à l’abbaye Saint-Sauveur d’Aniane [1], il décide de fonder en 804 l’abbaye dite de Gellone à Saint-Guilhem-le-Désert [2], suivant la règle bénédictine. C’est dans cette abbaye qu’en 806 il se retire à la tête d’une migration de moines.

Il fut marié en premières noces avec Cunégonde et avec Guibourg en secondes noces. Il fut canonisé en 1066, sous le nom de saint Guilhem.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de St guilhem le desert /st-guilhem homme

Notes

[1] Elle est fondée en 777 ou 782 par saint Benoît d’Aniane et fait partie au 17ème siècle de la Congrégation de Saint-Maur. Les bâtiments monastiques sont complètement détruits entre 1561 et 1572.

[2] L’abbaye de Saint-Guilhem-le-Désert ou abbaye de Gellone est une abbaye bénédictine fondée en 804 par un aristocrate aquitain de l’époque carolingienne Guillaume de Gellone. L’abbaye de Gellone est restée sous l’autorité d’Aniane jusqu’au début du 10ème siècle, avant d’être suffisamment prospère pour être indépendante. Le premier abbé de Gellone connu est Juliofred. Guillaume qui est simplement moine y passe la fin de sa vie. Il y meurt en 812 et y est enterré.