Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 9ème siècle > Otton 1er de Saxe dit l’Illustre ou le Magnifique

Otton 1er de Saxe dit l’Illustre ou le Magnifique

lundi 5 août 2019, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 9 octobre 2011).

Otton 1er de Saxe dit l’Illustre ou le Magnifique (vers 851-912)

Duc de Saxe de 880 à 912

Otton 1er de Saxe dit l'Illustre ou le MagnifiqueFils de Liudolf de Saxe, et de Oda, fille du prince franc Billung et de sa femme Adèle d’Italie et descendant par sa mère de Charlemagne. Il succède à son frère Bruno ou Brunon, en 880, comme duc de Saxe [1] et le reste jusqu’à sa mort. Il doit repousser les Hongrois et les Wendes [2], mais il fait de la Saxe le plus puissant des duchés germaniques. En 908, son autorité s’étend à la Thuringe [3]. il épouse Hedwige de Babenberg, fille de Henri de Babenberg et de Ingeltrude, fille de Eberhard, marquis de Frioul, et de Gisèle, fille de l’empereur Louis le Pieux.

Il a rarement quitté la Saxe. Il est un prince local qui a 2 souverains. Le roi, Louis III de Germanie, son beau-frère et son autre souverain, Arnulf de Carinthie, entretiennent de bons rapports avec lui et ne gouvernent pas la Saxe. En Saxe, il fait même payer un tribut aux tribus slaves voisines. Il va combattre en Italie en 984 et est nommé gouverneur de Milan. Il repousse les Hongrois et les Wendes. Il fut le tuteur de Louis IV de Germanie.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia / Portail de l’Allemagne/ Duc de Saxe

Notes

[1] Le duché de Saxe était un duché médiéval couvrant la plus grande partie du nord de l’Allemagne. Il s’étendait sur les états allemands contemporains de Basse-Saxe, Rhénanie-du-Nord-Westphale, Schleswig-Holstein, Saxe-Anhalt et des parties de la Saxe. Le duc Henri le Lion occupa la région déserte de Mecklembourg Poméranie occidentale. Les Anglo-Saxons avaient quitté cette dernière zone pour l’Angleterre.

[2] Le nom de Wendes est la désignation première donnée par les peuples germanique au peuple serbe. Les Germains dénomment Wenden, les Serbes blancs ou Sorabes de Lusace (ou Serbie blanche), Par la suite, l’ethnonyme Wenden désigna toutes les tribus slaves en allemand. C’est aussi le nom donné au Moyen Âge par les Allemands à tous les peuples slaves établis sur le territoire délimité par l’Oder, la Spree, la Saale et les monts Métallifères. Les Wendes de la basse Elbe et de la côte Baltique étaient des Polabes et des Obodrites, ceux du sud-est des Slovinces et ceux de l’Elbe supérieure des Sorabes ou Serbes Blancs.

[3] Le territoire de cet éphémère royaume s’étendait de l’Elbe et la Mulde à l’est jusqu’à la Hesse incluse à l’ouest, de l’Altmark inclus au nord jusqu’au Danube au sud duquel les Ostrogoths ont étendu leur gouvernement. Tant que cet État a bénéficié de l’alliance scellée avec ces derniers sous le règne de Théodoric, il a perduré comme un État tampon face aux Francs. Inévitablement, leur terre portera leur nom de Thuringe par la suite