Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 9ème siècle > Évrard de Frioul ou Eberhard

Évrard de Frioul ou Eberhard

mardi 14 juillet 2015, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 13 octobre 2011).

Évrard de Frioul ou Eberhard (vers 805/810-866)

Marquis de Frioul en février 828

Vue sur Cividale del Friuli, en province d'Udine, et ses environsFils d’Unroch, comte de Ternois [1] issu de la famille des Unrochides [2], et de Engeltrude. Étant parvenu à repousser une invasion de Bulgares, le coempereur Lothaire 1er lui donne en récompense la marche de Frioul qu’il défend contre les incursions venues de l’est et en fait un des territoires les plus importants de l’Italie.

Il épouse vers 836 Gisèle, fille de l’empereur Louis le Pieux. En 836, Louis le Pieux donne le domaine royal d’Annapes [3] à sa fille Gisèle.

Évrard et Gisèle fondent l’abbaye Saint-Calixte de Cysoing [4], près de Lille. Rédige son testament en 865 en son palais de Musestre sur le Sile [5], dans le comté de Trévise [6]. Il meurt le 16 décembre 866

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Évrard de Frioul/ Portail de l’Italie/ Marquis de Frioul

Notes

[1] Le pagus Teruanensis (parfois appelé en français Ternois), fondé en 649, est une ancienne circonscription franque, dont le centre était Thérouanne. À l’époque franque, le pagus Teruanensis ou pagus Ternensis était compris dans le diocèse de Thérouanne. Son territoire comprenait toute la portion orientale de l’archidiaconé de l’Artois, c’est-à-dire ce qui était hors des limites du gouvernement du Boulonnais. Il faisait originellement partie de la civitas des Morins. Son territoire était limité à l’est par le Mempisque et le pagus Atrebatensis, au sud par le Ponthieu, à l’ouest par le Boulonnais. Le pagus Teruanensis est mentionné dans de nombreuses chartes du 7ème siècle et du 8ème siècle, notamment la charte de fondation de l’abbaye de Sithiu.

[2] Les Unrochides sont une famille de la noblesse franque établie en Italie. D’elle est issu un roi des Lombards puis empereur, Bérenger Ier. Le fondateur de cette dynastie est Hunroch, comte de Ternois, un de ses descendants Hunroch III, fut marquis de Frioul.

[3] Ancienne seigneurie puis comté, Annappes est une ancienne commune du Nord de la France sur la Marque.

[4] L’abbaye Sainte-Calixte de Cysoing fut fondée en 833 par Évrard de Frioul et son épouse Giséle. Elle est étroitement liée à celle de la commune de Cysoing. Il subsiste actuellement un château à son emplacement.

[5] Musestre est une fraction de la commune de Roncade, dans la province de Trévise en Italie

[6] La ville, d’origine romaine (Tarvisium), fut indépendante de 1183 à 1339 puis appartint à Venise. Occupée par les Français en 1797 et chef-lieu, sous Napoléon, du département du Tagliamento, elle revint à l’Autriche en 1814, puis devint italienne (1866).