Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Lothaire 1er

dimanche 27 avril 2014, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 6 octobre 2011).

Lothaire 1er (795-29 septembre 855)

Empereur d’Occident (840-855)

Lothaire 1er Roi de la partie centrale de l'empire carolingien (817-832) - Empereur d'Occident (833-834). A nouveau Empereur d'Occident de 840 à 855 (mais il ne contrôle plus la Francie de l'Ouest)

Fils aîné de Louis le Pieux et d’Ermengarde, il fut élevé à la dignité impériale par son père par “l’Ordinatio imperii” de 817 et associé au trône au détriment de ses frères cadets, Pépin et Louis. Commencée 10 ans auparavant, la lutte fratricide pour la succession se poursuit entre les fils de Louis le Pieux.

Pépin est mort en 838 mais Charles, le plus jeune fils né d’un second mariage, est entré en lice. A la mort de leur père, Lothaire se croit en droit de lui succéder dans tout l’État. Louis dit le Germanique et Charles le futur Charles le Chauve réclament leur part d’héritage, conformément à l’ancienne coutume franque.

Chacun s’emploie à rallier le maximum de partisans à sa cause, en ayant recours aux familles aristocratiques, plus divisées que jamais. Lothaire n’hésita pas à distribuer force largesses aux vassaux de ses frères pour les faire passer dans son camp. Devant cette menace, Louis et Charles finissent par conclure une alliance contre leur aîné. Le choc décisif a lieu le 25 juin 841, à Fontenoy en Puisaye [1], près d’Auxerre. Ce fut peut-être la bataille la plus sanglante du Moyen Age. il fut battu par Charles le Chauve et louis le Germanique.

D’une entente tactique, Louis et Charles font une alliance durable en renouvelant leur engagement d’aide mutuelle par les serments de Strasbourg le 14 février 842. Effrayé par cette double puissance, Lothaire préfère traiter avec ses cadets. Plus d’un an de pourparlers est nécessaire pour aboutir à un accord.

Incluse dans le traité de Verdun [2], la politique de collaboration pacifique entre frères résiste cependant mal aux ambitions de chacun. Bien que fortement encouragée par le haut clergé, la paix est fragile. Louis et Charles profitent de la moindre occasion pour créer des troubles hors de leur propre royaume. Quand elle ne vient pas des frères de Lothaire, la menace arrive des Normands, qui ne se contentent plus de razzias côtières, mais sèment la panique loin dans les terres. Dans ce climat de guerre larvée et de résistance permanente aux envahisseurs venus de Scandinavie, Lothaire tente de faire front. Il fait reconnaître son filsLouis le futur Louis II comme roi d’Italie en 844, puis comme empereur en 850.

le 29 septembre 855, il meurt à Prüm. Son royaume est morcelé entre ses 2 fils, Charles et Lothaire II qui hérite de la Lotharingie [3], région qui sera durant des siècles l’enjeu de luttes entre les deux puissances voisines, et Charles le Chauve se consacrera à la guerre contre son frère Louis le Germanique pour s’emparer des restes de son royaume.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de encyclopédie Larousse/personnage/Lothaire Ier/ Le petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 812

Notes

[1] Commune française, située dans le département de l’Yonne et la région Bourgogne. Les habitants de Fontenoy s’appellent les Putifontains et les Putifontaines.

[2] Par le traité de Verdun, conclu en août 843, les trois fils survivants de Louis le Pieux, les petits-fils de Charlemagne, se partagent ses territoires, l’empire carolingien, en trois royaumes. Il est souvent présenté comme le début de la dissolution de l’empire unitaire de Charlemagne, consacrant ainsi sa division, qui s’avèrera en fait définitive. Ce traité est la conséquence de l’application de la coutume franque qui est basée sur le partage de l’héritage entre tous les fils héritiers plutôt que son attribution seulement au fils aîné, en dépit de la règle de primogéniture appliquée chez les Romains. Le texte du traité, perdu, ne nous est pas connu.

[3] La Lotharingie désigne le royaume de Lothaire II du latin Lotharii Regnum, arrière-petit-fils de Charlemagne. Il fut constitué en 855. Après sa mort, elle fut l’enjeu de luttes entre les royaumes de Francie occidentale et de Francie orientale, avant d’être rattachée au Saint Empire romain germanique en 880. Il devint un duché au début du 10ème siècle. Dans la deuxième moitié du 10ème siècle, le duché fut scindé en un duché de Basse Lotharingie et un duché de Haute Lotharingie, qui deviendra la Lorraine.