Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Thibrôn

lundi 26 août 2019, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 25 juillet 2011).

Thibrôn

Mercenaire spartiate du 4ème siècle av. jc

Buste d'un hoplite casqué, dit « Léonidas », début du 5ème siècle av.jc, Musée archéologique de SparteIl fut l’un des mercenaires recrutés par Harpale, le trésorier en fuite de Alexandre le Grand, vers 325. Après la fuite de Harpale d’Athènes vers la Crète [1], il assassine ce dernier et s’empare d’une partie du trésor détourné par le trésorier indélicat.

Il est appelé peu après par les exilés de Cyrène [2] pour les rétablir en leur cité selon l’édit pris par Alexandre peu avant sa mort. Il quitte la Crète avec une troupe d’environ 6000 hommes et tente de se créer un royaume en Cyrénaïque [3]. Il bat les Cyrénéens mais est trahi par son officier Mnasiclès et perd Apollonia [4] ainsi que sa flotte.

Il recrute alors des mercenaires dans le Péloponnèse [5], occupe Teucheira, bat à nouveau les habitants de Cyrène et commence le siège de la ville. Les Cyrénéens demandent de l’aide au nouveau satrape d’Égypte, Ptolémée puis se ravisent et s’entendent avec Thibrôn. Mais il est trop tard et Ophellas intervient au nom de Ptolémée. Il est vaincu et pendu en 322 av. jc.

P.-S.

Source : wikipedia.org Portail:Grèce antique/Mercenaire

Notes

[1] La Crète, est une île grecque, autrefois appelée « île de Candie ». Cinquième île de la mer Méditerranée en superficie, elle est rattachée en 1913 à la Grèce

[2] Cyrène, l’ancienne ville grecque en actuelle Libye, est la plus ancienne et la plus importante des cinq colonies grecques dans la région et lui donne son nom de Cyrénaïque, qui est encore utilisé aujourd’hui. Ancien évêché, elle se situe dans la vallée de Djebel Akhdar.

[3] La Cyrénaïque était une province romaine d’Afrique du Nord, située entre les provinces d’Égypte et de l’Afrique proconsulaire. Ce territoire fait aujourd’hui partie de la Libye. Son nom provient de la ville grecque de Cyrène.

[4] Apollonie de Cyrène est un site archéologique situé en Cyrénaïque, en Libye actuelle, qui était le port de la ville de Cyrène. Cité fondée par les Grecs, elle devint un centre important du commerce du sud de la Méditerranée comme port de Cyrène, située 20 km au sud-ouest. En outre, elle fut le lieu de naissance du géographe et mathématicien grec Ératosthène. Elle était une des cinq villes de la Pentapolis.

[5] Le Péloponnèse est une péninsule grecque, qui couvre 21 379 km². Elle a donné son nom à la périphérie du même nom qui couvre une part importante de la péninsule, regroupant cinq des sept nomes modernes qui la divisent. Seul deux nomes (l’Achaïe et l’Élide) situés au nord-ouest de celle-ci sont rattachés à la périphérie de Grèce-Occidentale. Le Péloponnèse était nommé aussi Argos (principale puissance de l’époque) par Homère. Dans l’antiquité classique, il est divisé entre plusieurs cités dont les principales sont Sparte, Argos et Corinthe. Le centre de la péninsule est constitué par l’Arcadie. Dans le nord-ouest, le sanctuaire d’Olympie est un des plus importants de la Grèce, tandis qu’à l’est on trouve les sanctuaires d’Épidaure et de Némée. Le Péloponnèse occupe une place relativement mineure pendant la période romaine, où il forme la province d’Achaïe. Corinthe, capitale de la province, est alors la principale ville de Grèce.