Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Artaban l’Hyrcanien

dimanche 12 avril 2020 (Date de rédaction antérieure : 24 juillet 2011).

Artaban l’Hyrcanien

Capitaine des gardes de Xerxès 1er

Natif d’Hyrcanie [1], ancienne contrée de l’Asie, située sur la côte Sud-Est de la mer Caspienne [2].

Il assassina Xerxès 1er, et imputa ce crime au fils aîné du roi, qu’il fit condamner comme meurtrier. Artaxerxès 1er, frère de ce dernier, allait aussi devenir sa victime, mais ayant découvert le piège, il tua lui-même Artaban. Artaban avait occupé le trône quelques mois en 472 av. jc.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de imago Mundi/ Artaban

Notes

[1] L’Hyrcanie est le nom qui dans l’Antiquité est donné aux régions d’Asie situées au sud-est de la Mer Caspienne (anciennement l’Océan Hyrcanien) au nord-est de l’Iran actuel, autour de l’actuelle Gorgan. L’Hyrcanie est une province de la Médie puis de l’empire perse des Achéménides et c’est à la frontière entre cette satrapie et la Parthie que Darius III, en fuite devant Alexandre le Grand, est assassiné en 330 av. jc. Plus tard cette région est englobée dans le royaume des Parthes.

[2] La mer Caspienne est une vaste étendue d’eau située en Asie occidentale, principalement alimentée par la Volga, issue de la fermeture d’une mer océanique ancienne, l’océan ou mer Paratéthys. Bien qu’il s’agisse, d’un point de vue strictement juridique, d’un lac, on la qualifie couramment de plus grande mer fermée du monde. Elle est bordée au nord et à l’est par les steppes de l’Asie centrale, à l’ouest et au sud par des chaînes issues de l’orogénèse himalayo-alpine : respectivement Caucase et Elbourz. Les pays riverains sont (dans le sens des aiguilles d’une montre) : le Kazakhstan au nord-est, le Turkménistan au sud-est, l’Iran au sud, l’Azerbaïdjan au sud-ouest, et la Russie au nord-ouest (avec le Daghestan, la Kalmoukie et l’oblast d’Astrakhan).