Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Jia Kui

jeudi 21 juillet 2022, par ljallamion

Jia Kui (174-vers 230)

Ministre et général chinois

Il est sous l’autorité du seigneur de guerre Cao Cao lors de la fin de la dynastie Han [1] et du royaume de Wei [2] lors du début de la période des Trois Royaumes [3] en Chine antique.

Tour à tour, à la tête de l’administration d’un grand nombre de comtés et districts, l’histoire l’expose souvent comme l’homme ayant sauvé le général Cao Xiu lors d’une invasion du royaume de Wu [4] ayant mal tourné.

Doué dans les arts martiaux et dans la tactique militaire, il fut chef du comté de Jiang dans le district de Hedong. En 202, son comté fut attaqué par Guo Yuan, un subalterne de Yuan Shang. Lorsque la résistance commença à faiblir, certains anciens convint avec ce dernier de livrer la ville en échange d’une garantie qu’aucun mal serait infligé à Jia Kui. Une fois cet accord convenu, Jia Kui refusa d’entrer au service de Guo Yuan et fut emprisonné à Huguan, mais réussit à s’échapper avec l’aide d’un complice.

Il devint ensuite préfet du comté de Mianchi et plus tard, Grand Administrateur du district de Hongnong sous Cao Cao lorsque ce dernier entra en guerre contre Ma Chao.

Quelques années plus tard, il fut promu au poste de Secrétaire en chef du Premier ministre et d’officier chargé de l’admonestation et de l’arbitrage. Lorsque Cao Pi devint empereur des Wei, il fut successivement nommé Grand Administrateur de Yeling, Grand Administrateur de Weijun et préfet de Yuzhou.

Pour ses efforts remarquables Jia Kui reçut le titre de Seigneur de Second rang. Il fut également un général très utile par ses réalisations dont, entre autres, la restauration d’armes, la réorganisation des forces armées, la construction de canaux d’irrigation ainsi que la défaite infligée à Lu Fan du royaume de Wu [5]. Pour l’ensemble de ces mérites, il fut promu Général Qui Établit le Prestige et Seigneur de Yangli.

En 228, sous le règne de Cao Rui, il fit partie d’une invasion des Wu en commandant une armée sur Ruxu alors que Cao Xiu, recevant la soumission de Zhou Fang, se rendit à Huan dans le district de Lujiang.

Sentant le danger d’une fausse défection, Jia Kui se porta à la rescousse de Cao Xiu, qu’il sauva en assurant la retraite, subissant une lourde défaite. Peu après ces incidents, Jia Kui mourut et reçut le titre posthume de Seigneur Respectueux.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Rafe de Crespigny (1990). Generals of the South. (ISBN 0-7315-0901-3)

Notes

[1] La dynastie Han régna sur la Chine de 206 av. jc à 220 apr. jc. Deuxième des dynasties impériales, elle succéda à la dynastie Qin (221/206 av. jc) et fut suivie de la période des Trois Royaumes (220/265). Fondée par Liu Bang, chef de guerre d’origine paysanne révolté contre la dynastie Qin, elle compta 28 empereurs.

[2] Le royaume de Wei, également appelé Cao Wei, est un des royaumes qui régnaient sur la Chine pendant la période des Trois Royaumes. Avec sa capitale à Luoyàng, ce royaume fut établi par Cao Pi en 220, à partir des bases posées par son père Cao Cao. Cette dénomination apparaît en 213, lorsque les exploitations féodales de Cao Cao prennent le nom de Wei ; les historiens ajoutent souvent le préfixe Cao (du nom de famille de Cao Cao) afin de distinguer ce royaume des autres États que l’histoire de la Chine a également connus sous le nom de Wei, par exemple les précédents États de Wei durant la période des royaumes combattants, et plus tard l’État de la dynastie Wei du Nord. En 220, lorsque Cao Pi déposséda le dernier empereur de la dynastie Han, Wei est devenu le nom de la nouvelle dynastie qu’il fonda. Cette dynastie fut saisie et contrôlée par la famille Sima en 249, jusqu’à ce qu’elle fût renversée et soit devenue une partie de la dynastie Jin en 265.

[3] La période des Trois Royaumes est une période de l’histoire chinoise qui commence en 220, après la chute de la dynastie Han et s’achève avec la réunification de la Chine par la dynastie des Jin occidentaux, en 280. Les Trois Royaumes sont ceux de Wei au nord le long du fleuve Jaune, de Wu dans le sud-est, et de Shu au sud-ouest dans le bassin du Sichuan. Durant les deux dernières décennies du 2ème siècle, l’empire Han se désagrège progressivement, divisé entre plusieurs seigneurs de la guerre rivaux. Au début du 3ème siècle, trois d’entre eux prennent une place prépondérante : Cao Cao puis son fils Cao Pi (Wei), Liu Bei (Shu-Han) et Sun Quan (Wu). Ils mettent en place les Trois Royaumes après l’abdication du dernier empereur Han, dont ils se disputent la succession, et se proclament chacun à leur tour empereur dans les années 220. Leurs successeurs s’affrontent pour la domination de la Chine, avant d’être supplantés l’un après l’autre entre 265 et 280 par le clan Sima, qui fonde la dynastie Jin. La période des Trois Royaumes est donc suivie de la dynastie des Jin occidentaux. Sur le plus long terme, la période des Trois Royaumes s’inscrit dans une longue séquence très agitée. S’ensuivent plus de trois siècles de division politique entre la Chine du Nord et la Chine du Sud, durant un haut Moyen Âge chinois que l’historiographie classique désigne comme la période des Six Dynasties (220-589).

[4] Le royaume de Wu, connu également sous le nom Sun Wu, est l’un des royaumes de la période des Trois Royaumes en lutte pour le contrôle de la Chine après la chute de la dynastie Han. Il était situé au sud du Yangzi Jiang dans la région des actuelles villes de Nankin, Shanghai et Suzhou, à l’emplacement de l’ancien État de Wu de la Période des Printemps et Automnes. La capitale principale du royaume était Jianye, près de l’actuelle ville de Nankin (Nanjing), mais parfois la capitale fut déplacée à Wuchang, actuelle Ezhou, Hubei. Plus puissant que le royaume du Shu mais plus faible que celui du Wei, le royaume de Wu fut celui qui vécut le plus longtemps des Trois Royaumes de Chine. Il exista pendant 51 ans, de sa fondation en 229 à sa conquête en 280 par le premier empereur de la dynastie Jin, Sima Yan.

[5] Le royaume de Wu, connu également sous le nom Sun Wu, est l’un des royaumes de la période des Trois Royaumes en lutte pour le contrôle de la Chine après la chute de la dynastie Han. Il était situé au sud du Yangzi Jiang dans la région des actuelles villes de Nankin, Shanghai et Suzhou, à l’emplacement de l’ancien État de Wu de la Période des Printemps et Automnes. La capitale principale du royaume était Jianye, près de l’actuelle ville de Nankin (Nanjing), mais parfois la capitale fut déplacée à Wuchang, actuelle Ezhou, Hubei. Plus puissant que le royaume du Shu mais plus faible que celui du Wei, le royaume de Wu fut celui qui vécut le plus longtemps des Trois Royaumes de Chine. Il exista pendant 51 ans, de sa fondation en 229 à sa conquête en 280 par le premier empereur de la dynastie Jin, Sima Yan.