Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Zhang Han (dynastie Qin)

mercredi 6 juillet 2022, par ljallamion

Zhang Han (dynastie Qin) (mort en 205 av. jc)

Général de la dynastie Qin

L'empire Qin après l'unification et les conquêtes du règne de Qin Shi Huangdi, vers 210 av. jc.Lorsque des soulèvements éclatèrent dans toute la Chine sous le règne de Qin Er Shi, Zhang Han dirigea les armées Qin [1] et réussi à étouffer plusieurs de ces forces rebelles. En 207 av. jc, Zhang Han fut vaincu par Xiang Yu de Chu [2] à la bataille de Julu [3], après quoi il s’est rendu avec ses 200 000 soldats. Xiang Yu lui a conféré le titre de "roi de Yong" et lui donna une partie des terres de GuanzhongLe Guanzhong ou plaine de la Wei est une région historique de Chine correspondant à la basse vallée de la Wei. comme fief lorsque Xiang a divisé l’ancien empire Qin en 18 royaumes après la chute de la dynastie Qin. Le territoire de Zhang Han fut conquis par Liu Bang en 206 av. jc, et il se suicida un an plus tard.

En 209 av. jc, l’armée rebelle dirigée par le député de Chen Sheng, Zhou Wen, fut la première à atteindre la capitale Qin Xianyang [4]. Qin Er Shi fut choqué et discuta avec ses sujets de la manière de contrer les rebelles. Zhang Han suggéra à l’empereur d’accorder l’amnistie à certains des condamnés servant comme ouvriers au mausolée de Qin Shi Huang, et de les organiser en une armée pour s’occuper des rebelles.

L’empereur approuva la proposition de Zhang Han et le chargea de l’armée pour réprimer les forces rebelles. Zhang Han sorti victorieux contre Zhou Wen, battant et chassant Zhou de Guanzhong .

L’empereur a alors chargé Sima Xin et Dong Yi de servir de députés de Zhang Han.

L’armée de Zhang Han continua d’avancer vers l’est et détruit l’armée rebelle de Chen Sheng. Zhang Han a ensuite conduit ses hommes à attaquer les rebelles Wei [5], sortant victorieux contre Wei et les renforts ennemis de Qi. Les armées de Zhang Han continuèrent à attaquer Tian Rong de Qi, tandis que Xiang Liang de Chu vinrent aider Qi et vainquirent Zhang. Zhang Han remporta une autre victoire à la bataille de Dingtao contre les forces de Chu, tuant Xiang Liang au combat.

En 207 av. jc, lorsque Zhang Han attaqua et assiégea les forces de Zhao [6] à Julu, le dirigeant de Zhao Zhao Xie demanda l’aide du roi Huai II de Chu. Le roi Huai II envoya Xiang Yu pour lever le siège et l’armée de Xiang a vaincu les forces de Zhang Han lors de la bataille de Julu, bien qu’elle soit largement en infériorité numérique. Zhang Han a envoyé Sima Xin pour demander des renforts à Xianyang mais à Zhao Gao trompé Qin Er Shi et l’empereur refusèrent d’envoyer de l’aide. Sima Xin s’est échappé des assassins de Zhao Gao lors de son voyage de retour et a rapporté à Zhang Han que le pouvoir d’État de Qin était tombé entre les mains de Zhao.

Zhang Han a réfléchi à la situation et a réalisé qu’il ne survivrait pas même s’il remportait la victoire sur Xiang Yu, car Zhao Gao le ferait tuer sous de fausses accusations de trahison. Par conséquent, Zhang Han et ses 200 000 soldats se rendirent alors à Xiang Yu et Zhang reçut le titre de roi de Yong.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Zhang Han (dynastie Qin)/ Traduit par mes soins

Notes

[1] La dynastie Qin est la première dynastie impériale de la Chine, qui dure de 221 à 206 av. jc. C’est la conquête des six États issus de la chute de la dynastie Zhou par l’État de Qin, conquête unifiant de facto le pays, qui l’installe au pouvoir. Les 14 années de règne de son fondateur, Qin Shi Huang, le premier empereur de l’histoire de la Chine, et de son fils Qin Er Shi, représentent, malgré cette brièveté, un tournant capital dans l’histoire nationale

[2] Chu ou l’état de Chu était un État des périodes des Printemps et Automnes et des Royaumes combattants, établi sur le fleuve Yangzi. Chu a été annexé par les Qin en 223 av. jc. La maison royale de Chu à l’origine portait le nom ancestral Nai et le nom de clan Yan mais ceux-ci sont devenus plus tard Mi et Xiong.

[3] La bataille de Julu a eu lieu à Julu (dans l’actuel comté de Pingxiang , Xingtai , Hebei , Chine ) en 207 avant jc, principalement entre les forces de la dynastie Qin et l’État insurgé de Chu. Le commandant Qin était Zhang Han, tandis que le chef Chu était Xiang Yu. La bataille s’est conclue par une victoire décisive des rebelles sur la grande armée Qin. La bataille a marqué le déclin de la puissance militaire de Qin alors que la majeure partie des armées de Qin furent détruites dans cette bataille.

[4] Xianyang est une ville préfecture de la province centrale du Shaanxi, située sur la rivière Wei à quelques kilomètres en amont (ouest) de la capitale provinciale de Xi’an. Autrefois capitale de la dynastie Qin, elle est aujourd’hui intégrée à la région métropolitaine de Xi’an, l’une des principales agglomérations urbaines du nord-ouest de la Chine

[5] Le royaume de Wei, également appelé Cao Wei, est un des royaumes qui régnaient sur la Chine pendant la période des Trois Royaumes. Avec sa capitale à Luoyàng, ce royaume fut établi par Cao Pi en 220, à partir des bases posées par son père Cao Cao. Cette dénomination apparaît en 213, lorsque les exploitations féodales de Cao Cao prennent le nom de Wei ; les historiens ajoutent souvent le préfixe Cao (du nom de famille de Cao Cao) afin de distinguer ce royaume des autres États que l’histoire de la Chine a également connus sous le nom de Wei, par exemple les précédents États de Wei durant la période des royaumes combattants, et plus tard l’État de la dynastie Wei du Nord. En 220, lorsque Cao Pi déposséda le dernier empereur de la dynastie Han, Wei est devenu le nom de la nouvelle dynastie qu’il fonda. Cette dynastie fut saisie et contrôlée par la famille Sima en 249, jusqu’à ce qu’elle fût renversée et soit devenue une partie de la dynastie Jin en 265.

[6] Le Zhao antérieur (304/329) ou Han Zhao selon l’historiographie chinoise moderne, était un État chinois de la période des Seize Royaumes fondé par des Xiongnu méridionaux, contemporain de l’empire Jin qu’il obligea à évacuer le Nord de la Chine. Il comprend deux périodes dynastiques, Han et Zhao. Ses souverains siégèrent principalement à Pingyang (309/318) puis Chang’an (318/329)