Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Polémon d’Athènes

lundi 2 mai 2022, par ljallamion

Polémon d’Athènes (mort vers 270/269)

Philosophe platonicien

Troisième successeur de Platon comme scholarque [1] à la tête de l’Académie [2] de 314/313 av. jc à 270/269 av. jc.

Né dans une famille riche, il connut la déchéance de la boisson, jusqu’à entrer à l’école de Xénocrate, dont il fut l’élève. Il fut l’éraste [3] de Cratès d’Athènes, qui lui succéda à la tête de l’Académie vers 275.

Il passa la majeure partie de son temps au jardin de l’Académie, au point que les disciples construisirent des cabanes pour vivre auprès de lui, près du lieu des Muses [4] et de l’amphithéâtre où il donnait ses cours.

Inséparables au point que l’on disait qu’ils réglaient leur respiration l’un sur l’autre, Polémon et lui partagèrent la même sépulture. Athénée raconte que Polémon donnait comme conseil à ceux qui partaient à un souper, de faire en sorte que le vin leur parût agréable, non seulement en le buvant, mais également le lendemain.

Le peu que nous savons de Polémon concerne presque exclusivement l’éthique. Il privilégiait l’action morale et critiquaient ceux qui se consacraient aux spéculations logiques. Il définissait le souverain bien comme la vie conforme à la nature et semble avoir fortement influencé son élève Zénon de Citium qui devait fonder le stoïcisme [5]

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Émile Chambry, Émeline Marquis, Alain Billault et Dominique Goust (trad. Émile Chambry), Lucien de Samosate : Œuvres complètes, Éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins », 2015, 1248 p. (ISBN 9782221109021)

Notes

[1] En Grèce antique, le scholarque est le directeur d’une école de philosophie, garant de la cohérence de la doctrine.

[2] L’Académie est l’école philosophique fondée dans Athènes par Platon vers 387 av. jc. Elle dure jusqu’en 86 av. jc. L’Académie tire son nom du domaine dans lequel elle est située, fait de jardins et de portiques et qui se trouve près du tombeau du héros Académos. Platon et Aristote ont enseigné dans cette école. Tous les usages modernes du terme académie ont pour origine le nom de l’institution de Platon.

[3] Dans la Grèce classique, l’éraste était un homme adulte engagé dans un couple pédérastique avec un adolescent, appelé son éromène. L’éraste était généralement un citoyen influent, engagé dans la vie sociale et politique de sa cité, le plus souvent marié et père de famille, jouissant d’une certaine fortune. Assumer la charge d’une relation pédérastique était en effet coûteux, notamment au cours des réjouissances qui clôturaient la période de probation, qui supposaient un banquet et des cadeaux prescrits

[4] Dans la mythologie grecque, les Muses sont les neuf filles de Zeus et de Mnémosyne qui présidaient aux arts libéraux.

[5] Le stoïcisme est un courant philosophique occidental issu de l’école du Portique fondée en 301 av.jc à Athènes, par Zénon de Cition. Le stoïcisme a par la suite traversé les siècles, subi des transformations notamment avec Chrysippe de Soles en Grèce et à Rome avec Cicéron, Sénèque, Épictète, Marc Aurèle, puis exercé diverses influences, allant de la période classique en Europe en particulier au 17ème siècle, chez René Descartes jusqu’à nos jours. Un des points qui distingue le stoïcisme des autres courants philosophiques issus de l’époque hellénistique est sa psychologie qui est à la base des thérapies cognitivo-comportementales modernes