Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Gan Ning

mardi 8 mars 2022, par ljallamion

Gan Ning (175- 215/222)

Guerrier sous Sun Quan

Il se fait d’abord remarquer en tant que pirate où il vit de crime et de pillage. Toutefois, il finit par renoncer à cette vie d’excès et d’errance et va offrir ses services à Liu Biao, qui refuse de le prendre à son service à cause de son passé tumultueux.

Il va donc servir Huang Zu pendant quelques années et il combat Sun Quan lors de sa première offensive sur Xiakou [1] où il tue Ling Cao. Toutefois, les talents de Gan Ning ne sont pas récompensés par Huang Zu et en 207, aidé de Su Fei, il traverse le Long Fleuve [2] pour aller servir Sun Quan.

Dès son entrée au service de Sun Quan, Gan Ning propose d’attaquer une fois de plus Huang Zu à Xiakou. Sa proposition est acceptée, il se démarque grandement lors de l’attaque, ce qui permet aux forces de Sun Quan de défaire l’ennemi. Il parvient également à tuer Huang Zu et après les combats, il convainc Sun Quan de ne pas exécuter Su Fei. Il est ensuite chargé de garder XiakKou.

Peu après, il dirige l’avant-garde lors de la bataille navale aux Trois Rivières et vainc les forces de Cao Cao, gagnant ainsi le contrôle de la voie maritime. Il joue également un rôle majeur lors de la bataille de Chi Bi [3] alors qu’il pénètre les lignes ennemies et incendie le camp central de Cao Cao.

Il assiste ensuite Zhou Yu lors des attaques sur les possessions de Cao Cao dans la province de Jing. Il est victorieux notamment en conquérant Yiling et en chassant Cao Ren vers le nord. Sun Quan récompense ses succès en le nommant Grand Administrateur de Xiling.

En 214, alors que les forces du Sud se dirigent sur Hefei [4], Gan Ning parvient à prendre la ville de Huancheng en escaladant les remparts de la ville à l’aide d’une chaîne. Toutefois, ils sont mis en déroute par Zhang Liao lorsqu’ils avancent sur Hefei et doivent retourner à Ruxu. Peu après, en 217, lors de la bataille de Ruxu, il sauve la vie à Ling Tong, qui depuis de nombreuses années le haïssait pour avoir tué son père et met ainsi fin à leur rivalité. Il meurt de maladie en 219.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Luo Guanzhong ; tr. Moss Roberts (1995). Three Kingdoms. (ISBN 7-119-00590-1)

Notes

[1] La bataille de Xiakou, a lieu en Chine en l’an 203, durant la fin de la dynastie Han, entre les forces de deux seigneurs de guerre, Sun Quan et Liu Biao. Les troupes de Quan tentent de conquérir la Commanderie de Jiangxia, qui est défendue par Huang Zu, un des généraux de Biao. Il n’y a pas de véritable vainqueur à la fin des combats, car les soldats de Sun Quan n’arrivent pas à prendre la ville, même après le repli de Zu. Il ne faut pas confondre cet affrontement avec la bataille de Jiangxia, qui a lieu au même endroit en 208 et se conclut par la victoire de Sun Quan sur Huang Zu.

[2] Le Yangzi Jiang ou Chang Jiang, est le plus long fleuve d’Asie (6 380 km). En France, il est appelé fleuve Bleu, Yang-Tsé-Kiang ou simplement Yang-Tsé. D’un débit de 30 000 m3/s, le fleuve Bleu est le troisième plus long fleuve du monde après l’Amazone et le Nil. Il prend sa source au Qinghai, à 6 621 mètres, dans les monts Tanggula, dans un paysage extrême de glaciers et de terres enneigées, parsemé de moraines, balayé par des vents violents et dépourvu de toute végétation. Il est appelé en tibétain Dri chu. Il parcourt 6 380 km avant de rejoindre la mer de Chine orientale, au nord de Shanghai, la plus grande ville de Chine. Il serpente à travers les provinces du Qinghai, du Yunnan, du Sichuan, du Hubei, du Hunan, du Jiangxi, de l’Anhui et du Jiangsu et traverse les immenses agglomérations de Chongqing, Wuhan, Nankin et Shanghai. Lors de son parcours, il reçoit les eaux de plus de 700 affluents drainant un bassin hydrographique de 1,8 million de kilomètres carrés. Chaque année, il déverse près de mille milliards de mètres cubes d’eau dans la mer de Chine, charriant des milliers de tonnes de limon au large des côtes. Le Yangzi Jiang alimente en eau 40 % du territoire chinois et 70 % de la production rizicole.

[3] La bataille de la Falaise rouge, ou bataille de Chi Bi, est une bataille de l’époque des Trois Royaumes de la Chine, qui s’est déroulée au cours de l’hiver 208. Le site de la bataille se trouve à 36 kilomètres au nord-ouest de Puqi, sur la rive sud du Yangzi, en un lieu baptisé « passe de pierre », car, à cet endroit, le fleuve est bordé par une imposante falaise. C’est un lieu de mémoire pour les Chinois. La roche porte toujours les deux caractères chinois (1,5 mètre de hauteur sur 1 mètre de large), que Zhou Yu, le stratège et Maréchal du royaume de Wu, y a fait peindre après la bataille, pour célébrer la victoire. La bataille de la Falaise rouge opposa les armées alliées des royaumes de Wu et de Shu, sous le commandement de Zhou Yu et de Zhuge Liang, à celle, bien supérieure en nombre, de Cao Cao, seigneur du Wei.

[4] Hefei est une ville du centre de la province de l’Anhui en Chine. On y parle le mandarin. La préfecture de Hefei s’étend sur 7 048 km²