Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Renaud de Roucy ou Ragenold

Renaud de Roucy ou Ragenold

vendredi 11 février 2022, par ljallamion

Renaud de Roucy ou Ragenold (mort en 967)

Comte de Roucy et de Reims

Probablement d’origine viking ou normande, il apparaît en 943 aux côtés du roi Louis IV d’Outremer et l’assiste dans la lutte que ce dernier mène contre le comte Herbert II de Vermandois qui meurt en 943. Renaud continue de servir le roi et prend pour son compte la ville de Sens [1] en 945.

Vers 945, Louis IV, pour le récompenser lui donne en mariage sa belle-fille Albérade de Lotharingie et lui donne en fief la terre de Roucy [2], avec charge pour lui de bâtir une forteresse, ce dont il s’acquitte entre 947 et 953. Durant cette époque, il souscrit une charte de donation en faveur de l’abbaye bénédictine de Charlieu [3] fondée en 875.

En 946, Hugues de Vermandois, archevêque de Reims [4] est destitué par le roi et remplacé par Artaud. Ce dernier, confie le pouvoir temporel du diocèse à Renaud, qui devient ainsi comte de Reims.

En 954, à la mort de Louis d’Outremer, il reporta sa fidélité au fils du roi, Lothaire. Il meurt le 10 mai 967

Renaud de Roucy est inhumé dans l’église abbatiale de Saint Remi de Reims [5].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Renaud de Roucy Portail du Haut Moyen Âge/ Catégories : Noble du Moyen Âge/ Comte de Roucy

Notes

[1] Sens est une commune française, chef-lieu d’arrondissement, située à 100 km au sud-est de Paris, dans le département de l’Yonne. À la fin du 4ème siècle, Sens est la capitale de la Quatrième Lyonnaise. Cette circonscription civile sert de cadre à l’Église pour la fondation de l’archevêché de Sens. Sa devise est Campont, d’après les initiales des évêchés de : Chartres, Auxerre, Meaux, Paris, Orléans, Nevers et Troyes. L’hôtel de Sens est leur résidence officielle à Paris. Le trône archiépiscopal de l’archevêque dominait dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, le trône épiscopal de l’évêque de Paris. En 1622, la province ecclésiastique de Sens fut divisée en deux, Chartres, Meaux, et Orléans devenaient suffragants du nouvel archevêché : Paris. En 732, les Maures débarqués en Camargue remontent toute la vallée du Rhône et pillent la ville de Sens. Cette opération est vue comme une tentative de diversion, afin de diviser les forces franques à affronter, l’année de la bataille de Poitiers.

[2] située entre Reims et Laon

[3] L’abbaye Saint-Fortuné de Charlieu est une ancienne abbaye bénédictine située sur la commune de Charlieu, dans le département de la Loire

[4] Le diocèse de Reims a été érigé au 3ème siècle et a été élevé en archevêché dès le 4ème siècle. Une des prérogatives des archevêques de Reims fut de sacrer les rois de France, avec l’huile de la Sainte Ampoule. Dans la cathédrale de Reims, de Henri 1er à Charles X, trente rois de France furent sacrés en ces lieux.

[5] La basilique Saint-Remi de Reims est une basilique construite aux alentours de l’an mil dans la ville de Reims (Champagne). Après la cathédrale, qu’elle égale presque en taille, la basilique Saint-Remi est l’église la plus célèbre de Reims. Elle fut longtemps rattachée à une importante abbaye, l’abbaye Saint-Remi de Reims. La basilique Saint-Remi date des 11ème, 12ème, 13ème et 15ème siècles.