Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Herbert II de Vermandois

Herbert II de Vermandois

samedi 25 avril 2015 (Date de rédaction antérieure : 2 novembre 2011).

Herbert II de Vermandois (vers 880-943)

Comte de Vermandois, de Soissons et de Meaux

Armoiries des comtes de VermandoisFils de Herbert 1er, ayant hérité des biens de son père, il augmente sa puissance territoriale vers le Vexin [1] et la Champagne [2]. Avant 907, il avait épousé Adèle de France, fille de Robert, marquis de Neustrie et futur roi de France sous le nom de Robert 1er.

En 922, il participe à la révolte des grands du royaume contre le roi Charles le Simple qu’il capture par traîtrise en 923. Il le garde prisonnier, et s’en sert comme moyen de pression vis-à-vis du roi Raoul obtenant ainsi de ce dernier le siège archiépiscopal de Reims pour son fils Hugues.

En 926, il s’empare d’Amiens. Il obtient le comté de Laon en 928, et y construit une citadelle, mais doit rendre la ville en 931 et la citadelle en 938. En 931, il se rapproche du roi de Germanie Henri l’Oiseleur, mais se soumet au roi de France en 935. Il intervient ensuite plusieurs fois à Reims pour restaurer son fils. À sa mort, son beau-frère, Hugues le Grand partage ses biens entre ses différents fils, afin de mettre fin à la puissance vermandoise.

Notes

[1] Le Vexin est une région du Nord-Ouest de la France. On peut le délimiter approximativement d’est en ouest entre Pontoise et Romilly-sur-Andelle, environ vingt kilomètres avant Rouen, et du nord au sud entre Auneuil et la Seine près de Vernon.

[2] La Champagne est une ancienne province française et à l’origine un comté palatin qui recouvrait l’actuelle région administrative Champagne-Ardenne, le sud du département de l’Aisne et la majeure partie du département de Seine-et-Marne jusqu’à la Brie mouvante, située entre le cours supérieur de l’Yerres et la via Agrippa, et la Brie française. Au nord, la frontière changeante avec la Principauté de Liège incluait Sugny, excluant Givet. Son terroir a donné son nom au vignoble de Champagne.