Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Barthold Feind

mercredi 29 décembre 2021, par ljallamion

Barthold Feind (1678-1721)

Librettiste et auteur satirique allemand

Élève du Johannæum [1]. En 1699, il devient étudiant en droit à l’université de Wittemberg [2] et écrit à cette époque ses premiers poèmes d’occasion dont un sur Konrad Samuel Schurzfleisch.

En 1702 il obtient une licence à Halle [3]. De retour à Hambourg [4], il se rapproche, comme son collègue juriste Christian Heinrich Postel , de l’Oper am Gänsemarkt [5], lieu central des confrontations poétiques. En 1705 et 1706, il partage un appartement avec Christian Friedrich Hunold , la relation devient une rivalité et une inimitié.

Son opinion politique en faveur de la Suède dans la grande guerre du Nord [6] de 1700 à 1721 lui vaut en 1717 un an d’emprisonnement au Danemark.

En 1719, il est de nouveau à Hambourg, il meurt après un accident dans la nuit du 14 au 15 octobre 1721 à Hambourg.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Barthold Feind »

Notes

[1] Le Johanneum dit l’ école savante du Johanneum est un lycée humaniste de Hambourg-Winterhude, fondé en 1529 par Johannes Bugenhagen. Cela en fait le plus ancien lycée de Hambourg.

[2] L’université de Wittemberg, ouverte entre 1502 et 1817, est une université allemande qui s’est notamment distinguée au moment de la réforme protestante.

[3] Halle est une ville d’Allemagne, située dans le land de Saxe-Anhalt sur les bords de la Saale. En 806, une forteresse fut érigée à l’emplacement de la ville actuelle pour protéger les nombreux gisements de sel que compte la région et qui donnèrent leur nom à la ville, hall signifiant « sel » en grec ancien et en vieux celtique. La ville eut son apogée à la fin du Moyen Âge, entre le 14ème siècle et le 16ème siècle. À cette époque fut construit le château Moritzburg qui fut jusqu’en 1541 la résidence favorite des archevêques de Magdebourg et de Mayence. Halle fut une ville universitaire importante dès le 17ème siècle.

[4] Hambourg est une ville et l’un des 16 Länder composant l’Allemagne. Située au nord du pays, près de l’embouchure de l’Elbe et à proximité de la mer du Nord, Hambourg est la deuxième plus grande ville d’Allemagne (après Berlin) et le premier port du pays. Hambourg était membre fondateur de la ligue hanséatique. Cette ancienne appartenance est encore aujourd’hui revendiquée par la ville, comme élément caractéristique de son identité. C’est ainsi que le code de la ville sur les plaques d’immatriculation est HH, qui signifie Hansestadt Hamburg et que le nom officiel de la ville est Freie und Hansestadt Hamburg (ville libre et hanséatique de Hambourg).

[5] L’Oper am Gänsemarkt de Hambourg fut, de 1678 à 1738, le premier et principal opéra municipal de tous les pays de langue allemande. Le nom signifie « près du Marché aux Oies ».

[6] La grande guerre du Nord est un conflit qui opposa une coalition menée par le tsarat de Russie à l’Empire suédois entre 1700 et 1721 et qui se déroula dans le Nord de l’Europe centrale et en Europe de l’Est. Les chefs initiaux de l’alliance anti-suédoise étaient Pierre 1er, Frédéric IV de Danemark et Auguste II de Saxe-Pologne-Lituanie. Frédéric IV et Auguste II furent respectivement sortis de l’alliance en 1700 et 1706 avant de la rejoindre en 1709. George 1er de Brunswick-Lunebourg (Hanovre) rejoignit la coalition en 1714 pour le Hanovre, et en 1717 pour le Royaume-Uni ainsi que Frédéric-Guillaume 1er de Brandebourg-Prusse en 1715. Charles XII de Suède menait l’armée suédoise et s’était allié aux Holstein-Gottorp, à de nombreux magnats polonais et lituaniens menés par Stanislas Leszczynski et des cosaques ukrainiens sous le commandement de l’hetman Ivan Mazepa. L’Empire ottoman accueillit temporairement Charles XII et intervint contre la Russie.