Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Cwichelm

samedi 18 décembre 2021, par ljallamion

Cwichelm (mort en 636)

Prince du Wessex

Principales localités du Wessex anglo-saxon.Il règne sur les Saxons de l’Ouest conjointement avec son père Cynegils jusqu’à sa mort.

La Chronique anglo-saxonne [1] rapporte deux batailles auxquelles participe Cwichelm aux côtés de Cynegils. En 614, ils participent à la bataille à Beandun, un lieu non identifié. En 628, c’est un autre roi anglo-saxon, Penda de Mercie, qu’ils affrontent à Cirencester [2], dans le Gloucestershire [3]. La Chronique indique que les deux camps parvinrent à un accord à la suite de la bataille. Cet accord entérine vraisemblablement la domination mercienne sur le peuple des Hwicce [4] au détriment des Saxons de l’Ouest.

Dans son Histoire ecclésiastique du peuple anglais [5], le chroniqueur northumbrien Bède le Vénérable rapporte qu’en 626, Cwichelm charge un certain Éomer d’assassiner le roi Edwin de Northumbrie à l’aide d’une lame empoisonnée. Sa tentative, qui prend place le jour de Pâques, est presque couronnée de succès : le roi est blessé et ne doit la vie sauve qu’à un de ses thegns [6], Lilla, qui s’interpose et reçoit le coup fatal à sa place. En réaction, Edwin mène une violente campagne de représailles contre les Saxons de l’Ouest.

La dernière mention de Cwichelm dans la Chronique signale sa mort en 636. Elle précise qu’il a reçu le baptême à Dorchester [7] la même année. Son fils Cuthred, baptisé en 639, reçoit des terres dans les Berkshire Downs [8] de son oncle Cenwalh , le frère de Cwichelm, en 648 et meurt en 661

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Michael Swanton (trad.), The Anglo-Saxon Chronicle, Routledge, 1996, 363 p. (ISBN 0-415-92129-5)

Notes

[1] La Chronique anglo-saxonne est un ensemble d’annales en vieil anglais relatant l’histoire des Anglo-Saxons. Le manuscrit original est probablement rédigé dans le royaume de Wessex sous le règne d’Alfred le Grand, à la fin du 9ème siècle. De multiples copies sont distribuées aux monastères d’Angleterre et ensuite mises à jour indépendamment les unes des autres.

[2] Cirencester est une ville britannique, dans le comté de Gloucestershire, en Angleterre. C’est la plus grande ville des Cotswolds. Elle se situe à quelques kilomètres de la source de la Tamise.

[3] Le Gloucestershire est un comté situé dans le sud-ouest de l’Angleterre. Le comté comprend une partie des Cotswolds, une partie de la vallée fertile du fleuve Severn et toute la forêt de Dean. La capitale est Gloucester et les autres villes principales sont Cheltenham, Stroud, Cirencester et Tewkesbury. Les comtés voisins sont le Gwent au Pays de Galles et les comtés cérémonials de Herefordshire, Oxfordshire, Worcestershire, Warwickshire et Wiltshire en Angleterre.

[4] Les Hwicce sont un peuple anglo-saxon qui apparaît au 6ème ou 7ème siècle dans le sud-ouest de l’Angleterre, autour de la vallée de la Severn. Leur royaume, dont les frontières sont mal connues, paraît coïncider au moins partiellement avec le diocèse de Worcester, les premiers évêques de cette cité portant le titre d’Episcopus Hwicciorum. Certains de leurs souverains, notamment Osric, sont liés aux origines chrétiennes de Gloucester. Quelques noms de lieux enfin conservent une trace de leur nom, comme la forêt de Wychwood dans l’Oxfordshire, le village de Whichford dans le Warwickshire ou le district de Wychavon dans le Worcestershire).

[5] L’Histoire ecclésiastique du peuple anglais (Historia ecclesiastica gentis Anglorum en latin) est un ouvrage de Bède le Vénérable écrit vers 731. Comme son titre le suggère, il s’agit d’une histoire de l’Angleterre qui s’intéresse tout particulièrement à sa christianisation.

[6] Le thegn est dans la société anglo-saxonne un membre de l’aristocratie. Le terme vieil-anglais thegn signifie « serviteur » et désignait les membres de la suite d’un haut personnage. C’est l’équivalent du leude dans les royaumes francs. Ce terme met davantage l’accent sur la relation personnelle que sur une catégorie sociale, cette dernière étant déterminée par le rang de la personne servie. Ainsi, les thegns du roi peuvent être des personnages importants. Après la conquête normande de l’Angleterre, les thegns du roi sont assimilés aux barons et les autres aux chevaliers. Ce terme se retrouve en anglais moderne naissant sous la forme thane, par exemple dans le Macbeth de William Shakespeare.

[7] Dorchester-on-Thames est une ville et paroisse civile de l’Oxfordshire, en Angleterre. Elle est située à confluence de la Tamise et de la Thame. La ville fut fondée à l’époque romaine sous le nom de Dorocina, le long d’une route menant au camp d’Alchester, situé 25 km plus au nord. En 634, le pape Honorius 1er envoya Birin évangéliser les populations anglo-saxonnes païennes de la vallée de la Tamise. Le roi du Wessex Cynegils fit alors don de la cité à Birin, afin que celui-ci y installe le siège d’un Diocèse. Birin devint alors le premier évêque de Dorchester.

[8] Les Berkshire Downs sont une chaîne de collines crayeuses située dans le Sud de l’Angleterre. Elle s’étend sur les comtés du Berkshire et de l’Oxfordshire.